Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les syndicats de la région se mobilisent contre la réforme Barrette et la hausse des frais de garde

Du même SUJET

« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

Bien qu’elles accueillent favorablement l’annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de…
Les sages-femmes concluent une entente de principe

Les sages-femmes concluent une entente de principe

Tard dans la nuit de vendredi dernier, le Regroupement Les Sages-femmes du Québec (RSFQ) a conclu…
Les sages-femmes réclament l’équité avant les vacances de la construction

Les sages-femmes réclament l’équité avant les vacances de la construction

Les négociations entre Québec et le Regroupement Les Sages-Femmes du Québec entrent aujourd’hui, mercredi, dans une…
Équité salariale : plusieurs milliers de dollars pour les préposé-es en retraitement des dispositifs médicaux

Équité salariale : plusieurs milliers de dollars pour les préposé-es en retraitement des dispositifs médicaux

La FSSS–CSN et la FTQ sont parvenues à obtenir une entente découlant de l’exercice de maintien…
Des conditions du public au privé, une première dans le secteur des CHSLD

Des conditions du public au privé, une première dans le secteur des CHSLD

Dans le cadre d’assemblées générales ayant eu lieu le 2 mai 2022, les travailleuses et les…
Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…

Semaine d'action contre l'austérité

Les syndicats de la région se mobilisent contre la réforme Barrette et la hausse des frais de garde

Des travailleuses et travailleurs syndiqués CSN ont participé ce matin à des activités de visibilité à plusieurs endroits de Joliette. Partout au Québec, des actions sont organisées toute la semaine pour démontrer l’opposition à la réforme Barrette et aux attaques contre la politique familiale québécoise.

En action contre l’austérité en santé et services sociaux et dans les services de garde

C’est à Joliette sur le pont Base-de-Roc au-dessus de la 158 et sur le pont de la rue St-Jacques/Notre-Dame au-dessus du boulevard de L’Industrie que des travailleuses et travailleurs CSN ont déployé des banderoles pour dénoncer l’austérité en santé et services sociaux, ainsi que dans les services de garde. En plus d’avoir tenu une conférence de presse ce lundi, des piquetages symboliques ont eu lieu devant plusieurs établissements de la région pour exprimer le ras-le-bol des syndiqués contre les actions idéologiques du gouvernement Couillard. D’autres actions sont d’ailleurs à prévoir dans les prochains jours.

« Tout au long de la semaine, nous serons en action pour dénoncer les impacts qu’aurait le projet de loi 10 sur le réseau. Nous avons toutes les raisons de croire que cela désorganisera le système tout en ouvrant davantage la porte au privé. Pendant ce temps, rien ne sera fait pour améliorer l’accès aux services. Cette semaine, nous voulons que le ministre Barrette comprenne bien que nous ne sommes pas dupes et que nous sommes des milliers à nous opposer à son projet de loi », explique madame Francine Ranger, présidente du Conseil Central de Lanaudière-CSN.

Des milliers à refuser l’austérité

Après la manifestation du 29 novembre, il est maintenant clair que les actions du gouvernement Couillard sont loin de faire l’unanimité dans la population. Des milliers de citoyennes et citoyens demandent au gouvernement d’abandonner son programme d’austérité et de mettre de l’avant d’autres solutions pour l’avenir.

« Que le gouvernement cesse de s’en prendre lâchement à la classe moyenne et aux plus démunis de notre société. Il n’a pas de mandat pour attaquer le modèle québécois. L’austérité n’est pas la solution et nous devons choisir une autre voie pour l’avenir. Tout ce que le gouvernement fait actuellement, c’est d’augmenter les inégalités sociales, alors que c’est le contraire qui est souhaité par la population. C’est pour que le gouvernement comprenne ce message que nous menons des actions cette semaine », de conclure Madame Ranger.

À propos du Conseil Central de Lanaudière-CSN 

Le Conseil Central de Lanaudière-CSN représente 13 000 membres dans les secteurs public et privé répartis en 89 syndicats sur tout le territoire lanaudois.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket