Centres de la petite enfance en Estrie

Menace d’une grève générale illimitée dans deux CPE

6 juin 2018

Photo : Jocelyn Riendeau
Assez, c’est assez ! Nous désirons être écoutées et respectées sans quoi nous n’aurons d’autre choix que de déclencher la grève.
Partager
Dossiers
Région
  • Estrie
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Mme Stéphanie Vachon
présidente du STTCPEE – CSN
819 349-2686

Réunies en assemblée générale spéciale, les travailleuses des centres de la petite enfance (CPE) La Pleine Lune et Fafouin ont donné un mandat fort pour le déclenchement d’une grève générale illimitée, et ce, à être déclenchée au moment jugé opportun.

« Il y a bon nombre d’années où nous avons recouru à la grève générale illimitée, c’est donc dire que la situation est plus que sérieuse », déclare Mme Stéphanie Vachon, présidente du Syndicat des travailleuses (eurs) des centres de la petite enfance de l’Estrie — CSN (STTCPEE-CSN).

« Les points en litige sont ceux qui sont prévus aux matières locales tels que la semaine normale de travail et l’organisation du travail. Ce sont des matières qui sont des plus importantes pour les travailleuses puisqu’elles sont au cœur même de la conciliation famille/travail, » ajoute-t-elle.

« Nous avons une entente de principe pour 32 des 35 CPE dont les membres sont affiliés à notre syndicat. On peut donc affirmer que le syndicat démontre sa volonté de conclure une entente. Malheureusement, trois sections ne font pas l’objet d’une telle entente. Ainsi, les travailleuses des CPE Fafouin et La Pleine Lune lancent un message clair à leur direction : Assez, c’est assez ! Nous désirons être écoutées et respectées sans quoi nous n’aurons d’autre choix que de déclencher la grève. Par ailleurs, les travailleuses du CPE Jeunestrie, où les enjeux sont différents, ne se sont pas encore prononcées sur un vote de grève et désirent plutôt poursuivre leur réflexion. Les directions doivent donc maintenant réfléchir sérieusement quant à l’issue de cette longue négociation, » conclut madame Vachon.

À propos du syndicat

Le Syndicat des travailleuses (eurs) des centres de la petite enfance – CSN (STTCPEE-CSN) compte 35 centres de la petite enfance regroupant ainsi plus de 850 travailleuses. Il est affilié à la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Fédération de la santé et service sociaux – CSN (FSSS-CSN) et au Conseil central des syndicats nationaux – CSN (CCSNE-CSN).

← Précédent 1500 travailleuses de 57 CPE en grève générale illimitée 6 juin 2018
Suivant → Chantier Davie est prêt 6 juin 2018

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/menace-dune-greve-generale-illimitee-dans-deux-cpe/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.