31 mai 2018

Non monsieur Barrette, ce n’est pas la faute des syndicats !

Ce stratagème du ministre ne peut pas faire oublier les nombreux problèmes de sa réforme, de la qualité des services aux usagères et usagers à la surcharge de travail constante du personnel.

Le ministre Barrette s’en est encore pris aux syndicats de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) hier pour tenter d’expliquer l’échec de sa réforme. Dans les derniers mois, il a souvent tenté de jeter la faute aux syndicats qui seraient trop négatifs pour expliquer la crise vécue par le personnel. Pour la FSSS-CSN, ce stratagème du ministre ne peut pas faire oublier les nombreux problèmes de sa réforme, de la qualité des services aux usagères et usagers à la surcharge de travail constante du personnel.

La semaine dernière, le ministre Barrette a laissé sous-entendre faussement qu’un syndicat CSN était d’accord avec son orientation dans les soins à domicile lors d’un débat télévisé. Cette semaine, il s’en prend au syndicat CSN du CISSS de Laval. Le syndicat a dénoncé les conditions dans lesquelles les résidentes et résidents du CHSLD Sainte-Dorothée vivent et les conditions de travail difficiles du personnel. Le ministre prétend alors que cette dénonciation est montée de toute pièce par le syndicat.

« Le ministre Barrette devrait s’habituer au militantisme effréné des membres de la FSSS-CSN, et ce, partout au Québec. Notre campagne Assez ! Personnel surchargé prend de l’ampleur. Le ministre utilise une de ces techniques favorites : il frappe sans cesse sur le messager. Comme le ministre fait la sourde oreille et refuse de mettre en place des solutions durables pour régler la crise vécue par le personnel, nous continuerons d’illustrer l’envers de la médaille de sa réforme », explique Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

 

Assez ! Personnel surchargé

La FSSS-CSN lançait récemment la campagne Assez ! Personnel surchargé pour dénoncer les problèmes de surcharge, d’épuisement et de pénurie vécus par le personnel du réseau. Cette campagne met de l’avant des solutions pour mettre fin à la détresse du personnel. Plusieurs actions sont à prévoir dans les prochaines semaines.

 

 

← Précédent La TÉLUQ renie la mission sociale de l’Université du Québec 31 mai 2018
Suivant → Manifestation à Villa Maria 31 mai 2018
Partager
Région
  • Montréal métropolitain
Pour information
Hubert Forcier
Conseiller à l’information 514-209-3311 hubert.forcier@csn.qc.ca  

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/non-monsieur-barrette-ce-nest-pas-la-faute-des-syndicats%e2%80%89/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.