Infirmières du CHU Sainte-Justine travaillant avec les Centres Jeunesse

4 novembre 2014

Prime de dangerosité enfin obtenue

Dénouement heureux dans la bataille de sept infirmières du CHU Sainte-Justine qui accompagnent les intervenants sociaux de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) lors de signalements d’enfants négligés ou abusés. Elles recevront finalement leur prime de dangerosité, déjà octroyée aux intervenants de la DPJ lors de ce type d'intervention.

Dénouement heureux dans la bataille de sept infirmières du CHU Sainte-Justine qui accompagnent les intervenants sociaux de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) lors de signalements d’enfants négligés ou abusés. Elles recevront finalement leur prime de dangerosité, déjà octroyée aux intervenants de la DPJ lors de ce type d’intervention.

À la suite d’une visite plutôt houleuse auprès d’une famille où un signalement avait été effectué, les Centres jeunesse du Québec ont négocié une prime de dangerosité et une semaine de congé flottante pour leurs intervenantes et intervenants. Des démarches semblables ont alors été entreprises par le Syndicat des professionnels en soins infirmiers et cardio-respiratoires du CHU Sainte-Justine (FSSS-CSN) afin d’obtenir les mêmes droits.

Après des années de lutte, grâce à l’acharnement de tous, les sept infirmières recevront finalement la prime. Bien plus qu’une simple question d’argent, cette prime se veut la reconnaissance, une fois pour toutes, du travail difficile, mais nécessaire, effectué par ces femmes.

← Précédent Les syndicats CSN de la SAQ unis contre la privatisation 4 novembre 2014
Suivant → Au moins 51 M$ de coupes dans le réseau de l'éducation 4 novembre 2014
Partager
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/prime-de-dangerosite-enfin-obtenue/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.