Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Quatre jours de grève consécutifs pour le Regroupement des traversiers CSN

Du même SUJET

Boulangerie Bridor: le Bureau confédéral vient appuyer les lock-outé-es

Boulangerie Bridor: le Bureau confédéral vient appuyer les lock-outé-es

« Vous méritez une convention collective digne de la job que vous faites », leur a d’abord dit…
Il est temps que la négociation débloque à la CDPDJ

Il est temps que la négociation débloque à la CDPDJ

Sans convention depuis plus d’un an, les employé-es de la CDPDJ demandent au Conseil du trésor…
Projet de loi 35 : une occasion unique pour les artistes, plaident leurs associations en commission parlementaire aujourd’hui

Projet de loi 35 : une occasion unique pour les artistes, plaident leurs associations en commission parlementaire aujourd’hui

D’entrée de jeu, les associations plaideront en faveur de la nécessité, pour les parlementaires, de saisir…
Ignorés par Québec, les avocates et avocats de l’aide juridique déclenchent la grève

Ignorés par Québec, les avocates et avocats de l’aide juridique déclenchent la grève

Après avoir tenu des lignes de piquetage devant les différents bureaux de l’aide juridique, les grévistes…
Un congrès fort engagé au Conseil central du Cœur du Québec–CSN

Un congrès fort engagé au Conseil central du Cœur du Québec–CSN

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec s’est conclu, ce midi, à l’hôtel Victorin…
Les avocats et avocates de l’aide juridique en grève mardi prochain

Les avocats et avocates de l’aide juridique en grève mardi prochain

Sans nouvelles du Conseil du trésor depuis l’obtention de leurs mandats de grève, les syndicats des…

Négociation des conventions collectives du secteur public

Photo : Jacques Boissinot / Presse canadienne
Photo : Jacques Boissinot / Presse canadienne

Quatre jours de grève consécutifs pour le Regroupement des traversiers CSN

Une fois de plus, la séance de négociation qui s’est tenue le vendredi 22 octobre 2021 à Québec n’a pas permis de conclure d’entente entre le Regroupement des traversiers de la CSN et la Société des traversiers du Québec (STQ) pour renouveler les conventions collectives. Conséquemment, les syndicats exerceront quatre jours de grève durant la première semaine de novembre pour souligner leur impatience, mais également pour illustrer leur volonté sérieuse d’en arriver à une entente.

En réaction à cette annonce, la partie patronale et le conciliateur ont convenu d’ajouter une séance de négociation le 27 octobre prochain, soit quatre jours avant le déclenchement de la grève.

« Lorsque nous avons présenté les dernières offres de l’employeur à nos collègues, leur message était particulièrement clair : nous ne nous laisserons pas faire et nous ne voulons pas d’une nouvelle convention collective qui n’apporte aucune réponse aux quelques demandes restantes, explique Patrick St-Laurent, matelot de la traverse Québec-Lévis et co-porte-parole du Regroupement des traversiers de la CSN. Les membres démontrent leur détermination depuis plusieurs mois, donc si la STQ tente de jouer la carte de l’épuisement, elle se trompe, » ajoute-t-il.

Un message sans ambiguïté a été envoyé plus tôt ce mois-ci à la STQ alors que les membres des trois syndicats qui composent le Regroupement ont rejeté les dernières offres patronales. Cette consultation s’est soldée par un rejet de 90 % des membres.

« Au point où nous en sommes, c’est un manque de respect envers tous les employé-es de la STQ. Dans le contexte d’une inflation plus importante qu’à l’habitude, d’une difficulté évidente d’attirer et de retenir du personnel pour assurer les services à la population et des difficultés que représente notre travail, il va falloir que l’employeur se réveille, tende l’oreille et prenne action, affirme Émilie Bourgie-Côté, co-porte-parole du Regroupement et membre du syndicat de la traverse de Sorel-TracySt-Ignace-de-Loyola.

Une autre rencontre de négociation est prévue le mardi 2 novembre 2021.

Horaire de grève pour chaque syndicat :

  • Traverse Sorel-TracySaint-Ignace-de-Loyola : du lundi 1er novembre à 7 h au vendredi 5 novembre à 19 h
  • Traverse MataneBaie-ComeauGodbout : du mardi 2 novembre à 5 h 30 au samedi 6 novembre à 5 h 29
  • Traverse Québec-Lévis : du mercredi 3 novembre à 5 h 30 au dimanche 7 novembre à 5 h 29

Profil du Regroupement des traversiers de la FEESP-CSN
Le Regroupement des traversiers réunit les syndicats CSN des traverses de Sorel-TracySaint-Ignace-de-Loyola, Québec-Lévis et MataneBaie-ComeauGodbout. Ces syndicats représentent près de 200 membres qui occupent principalement les emplois de préposé passerelle et quais, caissier, matelot, gardien-matelot et soudeur. Ils sont affiliés à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) qui regroupe 425 syndicats, représentant environ 65 000 travailleuses et travailleurs des services publics.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket