Visages de l'austérité

Steve Mckay

7 mai 2015

Le 1er mai dernier, des centaines d’enseignantes et d’enseignants de l'ordre collégial ont tenu tête à l’austérité aux côtés de milliers d’autres travailleuses et travailleurs et de centaines de groupes communautaires et citoyens en débrayant dans le cadre d’une journée de grève.

sm

« Au Québec, les lois et le Code du travail imposent des conditions strictes pour obtenir le droit de grève légale. Notamment dans le secteur public, le recours à la grève s’inscrit dans le cadre d’une négociation de convention collective et ce n’est qu’après une étape de médiation forcée ainsi que de multiples délais qu’on peut l’exercer. Les contraintes encadrant la grève sont excessives.

Le 1er mai dernier, des centaines d’enseignantes et d’enseignants de l’ordre collégial ont tenu tête à l’austérité aux côtés de milliers d’autres travailleuses et travailleurs et de centaines de groupes communautaires et citoyens en débrayant dans le cadre d’une journée de grève. Le gouvernement du Québec a cherché à écraser cette action dans les cégeps qui, même si elle n’est pas reconnue par la loi, demeure légitime.

La grève doit demeurer à l’ordre du jour dans le secteur public cet automne si l’on espère faire des gains. Il est essentiel de s’y préparer dès maintenant. L’exemple du 1er mai 2015 doit servir d’inspiration ! »

– Steve Mckay, Cégep de Sherbrooke, président, Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Sherbrooke

← Précédent Radio-Canada doit attendre après les élections pour décider de l'avenir de la MRC 7 mai 2015
Suivant → Des appuis majeurs au FRAPRU 8 mai 2015

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/steve-mckay/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.