Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les travailleurs de Demix retournent au travail la tête haute

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…
Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Lors d’une assemblée générale qui s’est tenue ce lundi soir, les membres du Syndicat des travailleuses…
Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Les répondantes et répondants médicaux d’urgence (RMU) et le personnel de bureau d’Urgences-santé œuvrent dans l’ombre…
Grève imminente chez Autobus Chambly

Grève imminente chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce mercredi 16 novembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des…

Tenir tête à une multinationale

Les travailleurs de Demix retournent au travail la tête haute

Après des nuits de discussions intenses avec l’employeur, les membres du Syndicat des travailleurs de Demix Béton (St-Hubert)–CSN ont voté en faveur de la recommandation de la conciliatrice, mettant ainsi fin au conflit qui dure depuis près de deux mois.  Les travailleurs rentreront donc prochainement au travail la tête haute et fiers d’avoir mené ce combat.

« Ce fut une décision difficile, mais les travailleurs ont mené un conflit exemplaire tout tout en se tenant debout contre une multinationale » a lancé Louis Bégin, président de la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN). « En plus des victoires juridiques gagnées pendant le conflit, ils ont réussi à faire disparaître une clause de la convention qui les laissait vulnérables à la sous-traitance » de rajouter M. Bégin.

Tout au long du conflit, l’employeur a conservé sa position illogique sur l’iniquité entre les travailleurs des différentes usines, même s’ils effectuent le même travail et livrent aux mêmes clients. « Si cette grève nous a permis de voir toute la considération que l’employeur démontre à notre égard, il a aussi pu voir de quel bois on se chauffe », s’est exclamé le président du syndicat, Patrick Durand.

« La solidarité syndicale n’est pas un vain mot : c’est notamment grâce à l’appui des syndicats et de la CSN que les travailleurs ont pu tenir le coup, et nous le ferons à nouveau s’il s’avère nécessaire » de conclure Annette Herbeuval, présidente du Conseil central de la Montérégie.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket