Retour sur les conflits du mandat 2014-2017

Photo : Raynald Leblanc
5 juin 2017

Un véritable mouvement de luttes

C’est en organisant et en solidifiant la base que nous pourrons toujours mieux affronter nos adversaires.

Les travailleuses et travailleurs ont connu leur lot d’attaques ces trois dernières années : les gouvernements provincial et fédéral, les municipalités, les employeurs du privé et du public s’en sont donné à cœur joie.

Et c’est à un tour d’horizon exhaustif de toutes les luttes menées par les syndicats CSN depuis 2014 que Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN, a convié l’auditoire dans la traditionnelle rétrospective des luttes. « Je nous revois il y a trois ans, le Parti libéral venait d’être élu. Bien sûr, nous ne savions pas encore à quel point on allait goûter à sa médecine indigeste », a-t-elle lancé d’entrée de jeu. Les membres de la CSN ont joué un rôle majeur dans la contestation contre l’austérité qui prenait de l’ampleur, au fur et à mesure que les annonces libérales tombaient.

La période 2014-2017 a également été intensive en matière de négociations à proprement parler. Personne n’a oublié celle du front commun dans le secteur public, qui a généré des mois de mobilisation et des grèves tournantes partout au Québec pour résister contre les nombreux reculs que voulait imposer le gouvernement. Plusieurs conflits, et pas des moindres, se sont également déroulés dans tous les autres secteurs. « Certaines luttes ont peut-être fait moins de bruit, mais elles représentent tout autant la force de la CSN et dans chacune d’elles, de grandes choses ont été accomplies », a insisté Véronique De Sève. Bien entendu, des victoires éclatantes, comme celle du syndicat d’Olympia ou des buanderies Partagec et Lavérendière, ont aussi occupé une place de choix dans la rétrospective des luttes 2017.

La vice-présidente de la CSN a finalement lancé un appel aux délégué-es réunis en les invitant à aller chaque fois que possible à la rencontre de leurs membres pour les informer, les sensibiliser aux sujets qui les concernent et accélérer la cadence de la mobilisation. « Il est de notre devoir de susciter et de maintenir leur intérêt », a-t-elle fait valoir. Le constat est indéniable, car c’est en organisant et en solidifiant la base que nous pourrons toujours mieux affronter nos adversaires.

← Précédent Une précarité qui traverse les frontières 5 juin 2017
Suivant → « Un plan d’action pour le Québec que nous voulons » 5 juin 2017

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/un-veritable-mouvement-de-luttes/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.