Une entente de principe adoptée à 76 % par les profs de l’UQO

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Les chargé-es de cours de l’UQAR préparent un vote de grève

Les chargé-es de cours de l’UQAR préparent un vote de grève

Devant le dépôt d’offres salariales nettement insuffisantes, les 700 membres du Syndicat des chargées et chargés…
Les personnes chargées de cours de l’UQO se dotent d’un mandat de grève générale

Les personnes chargées de cours de l’UQO se dotent d’un mandat de grève générale

Réunies en assemblée, hier soir, les personnes chargées de cours de l’Université du Québec en Outaouais…
Centres d’hébergement privés : une 11e entente à atteindre le 18 $ l’heure

Centres d’hébergement privés : une 11e entente à atteindre le 18 $ l’heure

Le 27 février 2023, les membres de la section Domaine Parc des Braves du Syndicat des travailleuses…
Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud accepte l’entente à 72 %

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud accepte l’entente à 72 %

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud (CSN) a accepté à 72 % l’entente de…
L’UQAR doit protéger ses chargé-es de cours des propos orduriers

L’UQAR doit protéger ses chargé-es de cours des propos orduriers

« Le prof a un niveau mental d’un élève de troisième année. » « Il doit retourner à son…
La ministre Pascale Déry devrait présenter ses priorités

La ministre Pascale Déry devrait présenter ses priorités

La CSN, la centrale syndicale la plus représentative en enseignement supérieur au Québec, estime que Pascale…

Éducation

Photo : Jean Boileau // (CC BY-SA 3.0)
Photo : Jean Boileau // (CC BY-SA 3.0)

Une entente de principe adoptée à 76 % par les profs de l’UQO

Aujourd’hui, le 15 mars 2023, en assemblée générale, le Syndicat des professeures et professeurs de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) a adopté une entente de principe à 76 % pour le renouvellement de leurs conditions de travail. Depuis le mois de juin 2022, c’est 19 rencontres de négociation qui ont été menées pour y arriver. « Je suis satisfait du travail accompli. Nous avons fait des avancées intéressantes sur plusieurs plans », a déclaré Vincent Boutonnet, président du SPUQO–CSN.

Voici les éléments à retenir des principaux gains que les professeures et professeurs ont obtenus :

  • Instauration d’une protection contre les coupes de postes de professeur-es ;
  • Balises clarifiées pour l’enseignement à distance ;
  • Bonification du Fonds de développement professionnel ;
  • Amélioration des dispositions concernant la fonction et les tâches professorales ;
  • Amélioration des conditions en regard de la conciliation travail-famille, notamment pour les congés parentaux et des congés supplémentaires pour raisons familiales ;
  • Amélioration du processus d’octroi de la promotion et de l’évaluation professorale ;
  • Création d’un nouveau Fonds de recherche pour les professeures et professeurs ayantaccompli deux mandats de responsabilités administratives ;
  • Bonification des salaires : une augmentation composée de 10,9 % sur 4 ans, incluant un 6,1 % composé de bonifications salariales pour les deux premières années.

Les membres du comité de négociation, du comité de mobilisation et du comité exécutif du SPUQO–CSN souhaitent remercier l’ensemble des membres pour leur implication et leur soutien tout au long de ce processus de renouvellement de la convention collective (2022-2026).

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket