Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Entente de principe entérinée à 98,3 %

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Quand les frais de garde payent le matériel scolaire…

Quand les frais de garde payent le matériel scolaire…

La Semaine québécoise de la garde scolaire doit nous donner l’occasion, comme collectivité, de souligner la…
Adoption du projet de loi 1 : une occasion manquée de faire mieux pour les familles

Adoption du projet de loi 1 : une occasion manquée de faire mieux pour les familles

Bien qu’elle salue l’effort mis pour améliorer la situation, la Fédération de la santé et des…
Le conflit dans les CPE ? À Montréal et Laval, une association patronale refuse de régler !

Le conflit dans les CPE ? À Montréal et Laval, une association patronale refuse de régler !

Alors que toutes et tous pensaient le conflit des Centres de la petite enfance (CPE) bel…
Projet de règlement des services de garde en milieu scolaire : un encadrement insuffisant

Projet de règlement des services de garde en milieu scolaire : un encadrement insuffisant

En matière d’encadrement des services de garde en milieu scolaire, le projet de règlement déposé aujourd’hui…
Projet de loi 15 en protection de la jeunesse : Ce ne doit pas être la fin, mais le début

Projet de loi 15 en protection de la jeunesse : Ce ne doit pas être la fin, mais le début

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) appuie globalement le projet de loi 15 modifiant la Loi sur…
Les syndiqué-es de la CSN du secteur des CPE entérinent l’entente de principe à 93 %

Les syndiqué-es de la CSN du secteur des CPE entérinent l’entente de principe à 93 %

Dans le cadre de dizaines d’assemblées générales ayant eu lieu entre le 9 et le 11 décembre,…

Négociation des CPE non membres de l'APNCPE

pleniere2_cpe

Entente de principe entérinée à 98,3 %

Après avoir déambulé dans les rues hier, et ce, afin de dénoncer l’attitude de l’Association patronale nationale des centres de la petite enfance (APNCPE) à la table des négociations, le Syndicat des travailleuses (eurs) des centres de la petite enfance de l’Estrie (STTCPEE–CSN) tenait une assemblée générale spéciale aujourd’hui même, afin de dévoiler les termes de l’entente de principe intervenue dans les autres CPE de la région, affiliés à la CSN. Cette entente a été adoptée à 98,3 %.

Volet national

Au chapitre des gains obtenus lors de la négociation nationale avec le ministère de la Famille, on retrouve une bonification au niveau du temps supplémentaire, la protection de la durée du travail hebdomadaire, des sommes allouées à la formation continue et à la prévention en santé et sécurité du travail.

Un autre gain, fort intéressant, s’inscrit dans cette entente à savoir une somme de 6 millions de dollars consacrés à une contribution supplémentaire forfaitaire qui sera utilisée aux fins de l’assurance permettant ainsi des congés ou des diminutions de primes pour les assurées.

Quant aux augmentations salariales elles se résument ainsi :

1ère année : montant forfaitaire de 0,30 $ l’heure

2e année : 1,5 % (rétroactif)

3e année : 1,75% (rétroactif)

4e année : 2,00 %

5e année : montant forfaitaire 0,16 $ l’heure

Une augmentation s’ajoutera, le 2 avril 2019, et celle-ci se chiffre en moyenne à 2,4 % pour faire suite aux travaux de la relativité salariale.

Volet régional

Le maintien des acquis a été l’enjeu principal cependant un gain non négligeable est celui la banque de temps et de son utilisation.

« Le résultat du vote est fort loquace, nos membres sont plus que satisfaites des gains obtenus lors de cette négociation, c’est d’ailleurs un résultat rarement vu dans notre syndicat », déclare Mme Stéphanie Vachon, présidente du syndicat.

« La négociation des clauses relevant des niveaux régional et local s’est, somme toute, bien déroulée et le recours à la grève n’a pas été nécessaire, comme quoi il est possible de conclure une convention collective satisfaisante sans affrontements, affirme M. Denis Beaudin, président du Conseil central des syndicats nationaux de l’Estrie (CCSNE–CSN). Je ne peux ainsi m’empêcher de déplorer que 250 autres travailleuses de la région n’ont toujours pas d’entente parce que l’APNCPE ne semble pas comprendre l’urgence d’agir », conclut monsieur Beaudin.

Le Syndicat des travailleuses (eurs) des centres de la petite enfance de l’Estrie (STTCPEE–CSN) compte 35 centres de la petite enfance regroupant ainsi plus de 850 travailleuses. Il est affilié à la Confédération des syndicats nationaux (CSN), à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) et au Conseil central des syndicats nationaux (CCSNE–CSN).

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket