Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Une semaine de protestations

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…
La CSN prête à travailler dans une vision commune

La CSN prête à travailler dans une vision commune

Hier, de hauts fonctionnaires du ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le…
Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Flanquée des représentantes et représentants du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et de la Fédération…
Les employé-es de la CDPDJ manifestent pour que leur négociation débloque

Les employé-es de la CDPDJ manifestent pour que leur négociation débloque

Les employé-es en grève de la Commission des droits de la personne et des droits de…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Réforme des commissions scolaires

Une semaine de protestations

Une semaine de protestations contre la réforme des commissions scolaires

Toutes allégeances syndicales confondues, les syndicats des travailleuses et des travailleurs œuvrant à la Commission scolaire de Montréal (CSDM) tiennent une semaine d’actions contre la réforme des commissions scolaires qu’entend effectuer le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc. Plusieurs scénarios sont envisagés et on ne connaît pas encore quelle sera la piste d’atterrissage de la réorganisation. Pourquoi ? Quand ? Où ? Comment ? Personne ne le sait réellement, même le ministre n’est pas en mesure de fournir des explications sur son objectif recherché… Le rouleau compresseur du gouvernement Couillard poursuit quand même son avancée implacable, coûte que coûte.

Aujourd’hui s’amorce dans toutes les écoles de la CSDM une opération signature de carte postale, laquelle expose les menaces qui planent sur le réseau de l’éducation avec le plan Bolduc. Des milliers de cartes postales signées par les personnes œuvrant à la CSDM seront ainsi envoyées au ministre pour lui signifier l’opposition unanime que suscite sa restructuration.

Les syndicats de la CSDM croient que le projet du ministre aura pour effet de déstabiliser les écoles, de réduire les services, d’augmenter les coûts et d’exclure des élèves. Les membres de l’Association professionnelle du personnel administratif (APPA-CSN), de l’Association des concierges des écoles du district de Montréal (CSN), du Syndicat national des employé-es de la CSDM (CSN), de l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal (FAE) et du Syndicat des professionnelles et professionnels du milieu de l’éducation de Montréal (CSQ) participent à cette opération.

Dénonciation publique et manifestation

L’opposition à la réforme Bolduc se poursuivra mardi, alors qu’une dénonciation publique intersyndicale s’effectuera tandis que jeudi, pendant que le ministre doit rencontrer la Fédération des commissions scolaires du Québec, une manifestation organisée par les trois syndicats de personnels de la CSDM affiliés à la CSN aura lieu devant les bureaux du ministère de l’Éducation à Montréal, rue Fullum.

Il s’agit d’un enjeu qui touche les élèves au premier chef. Il faut s’opposer à la réforme Bolduc pour des motifs de démocratie, d’efficacité et financiers.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket