Négociation

27 janvier 2020

Vote de grève à 95 % chez Acier Leroux

Un vote de grève à être exercé au moment jugé opportun, adopté à 95 %, a été tenu dans la foulée.

Réunis en assemblée générale ce matin, les membres du Syndicat des travailleurs d’Acier Leroux-Québec (CSN) ont rejeté les dernières offres de l’employeur. Un vote de grève à être exercé au moment jugé opportun, adopté à 95 %, a été tenu dans la foulée.

« Notre objectif n’est pas d’aller en grève, mais l’employeur doit comprendre que, dans le contexte actuel, les travailleurs s’attendaient à plus et mieux. La recette pour éviter un conflit de travail est simple : il doit bonifier ses offres salariales », a déclaré Serge Beaulieu, président du syndicat. Le comité de négociation du syndicat annonce qu’il est disponible en tout temps pour négocier.

« Les employeurs doivent comprendre que le contexte de pénurie de maind’œuvre et la bonne santé économique de la région ont changé la donne pour les travailleuses et les travailleurs », a déclaré Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN), « c’est normal que les gens veulent améliorer leur sort et obtenir de meilleures augmentations de salaires ».

« Le conseil central est derrière le syndicat et nous allons soutenir les travailleuses et les travailleurs dans leurs démarches pour obtenir satisfaction »  a conclu Ann Gingras.

 « Le conseil central est derrière le syndicat et nous allons soutenir les travailleuses et les travailleurs dans leurs démarches pour obtenir satisfaction »  a conclu Ann Gingras.

← Précédent Fernand Daoust, un grand bâtisseur du Québec 23 janvier 2020
Suivant → Une première journée de grève à la Coop du Collège de Maisonneuve 28 janvier 2020
Partager
Sujets
Région
  • Québec–Chaudière-Appalaches

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/vote-de-greve-a-95-chez-acier-leroux/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.