Vote de grève unanime chez Acier Leroux 

Articles récents

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les travailleuses et les travailleurs représentés par la Fédération de la santé et des services sociaux…
Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Une entente de principe est intervenue tard hier soir entre le Syndicat des chargées et chargés…
Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial,…
Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Réunis devant l’Assemblée nationale lors d’une manifestation sur l’heure du midi, la Confédération des syndicats nationaux…
La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

Devant l’ampleur de la crise qui secoue le secteur des médias d’information, les différents paliers de…
Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Les différents évènements violents des derniers jours visant des agents de la paix des services correctionnels…

Moyens de pression

2020-02_acier_csn

Vote de grève unanime chez Acier Leroux 

Réunis en assemblée générale le vendredi 12 mai dernier, les travailleuses et les travailleurs d’Acier Leroux de Chicoutimi ont adopté à l’unanimité un mandat de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée à déclencher au moment jugé opportun. 

C’est motivé par l’attitude de l’employeur à la table de négociation que les syndiqué-es ont convenu d’augmenter leur rapport de force pour en arriver à conclure une convention collective satisfaisante. 

« L’employeur offre des augmentations salariales de 8 % pour trois ans à ses salarié-es de Chicoutimi, alors qu’aux installations de Boucherville, la convention récemment conclue comprend des augmentations de 8 % pour la première année », déclare Manon Tremblay, présidente du Conseil central du Saguenay–Lac-Saint-Jean–CSN. 

Pour Manon Tremblay, « Cette offre de l’employeur est inéquitable, méprisante et insultante et ne couvre même pas l’augmentation du coût de la vie. Les membres du syndicat en ont assez de cette attitude et ont la ferme intention de forcer leur employeur à négocier un règlement équitable et respectueux. Ils ne sont pas moins qualifiés et leur travail mérite d’être reconnu même si nous sommes dans une région éloignée des grands centres. » 

À propos du Syndicat des salariés d’Acier Leroux–CSN, affilié à la Fédération de l’industrie manufacturière, représente 17 travailleuses et travailleurs à ses installations de Chicoutimi. Le Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean–CSN compte dans ses rangs plus de 140 syndicats et 15 000 membres, sur tout le territoire de la grande région. 

Le conseil central est l’organisme de représentation régional de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) qui, quant à elle, regroupe plus de 330 000 membres dans l’ensemble du Québec. 

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023