Centre de communications d’Urgences-santé

Photo : Normand Blouin
20 juin 2018

210 salarié-es votent à 83 % en faveur d’une entente de principe

C’est grâce à la détermination et à la mobilisation de nos membres que nous avons pu obtenir un règlement qui atteint les objectifs de négociation que nous nous étions fixés il y a plus de trois ans.

Réunis en assemblée générale spéciale les 19 et le 20 juin, les membres du Syndicat des Employé-e-s d’Urgences-santé (CSN) ont entériné à 83 % l’entente de principe intervenue avec la Corporation d’Urgences-santé le 1er juin dernier. Cela met donc fin à une ronde de négociation qui a débuté il y a près de 39 mois, la convention collective étant échue depuis le 31 mars 2015.

La nouvelle convention prendra effet à sa signature jusqu’au 31 mars 2020. Outre le règlement salarial consenti aux 550 000 employé-es de l’État québécois, l’entente prévoit des gains substantiels dans plusieurs secteurs du Centre de communications de la corporation, notamment :

  • Une augmentation de rangement pour cinq titres d’emploi, ce qui bonifie l’offre salariale globale d’environ 5 %;
  • Une clause facilitant la mobilité et la polyvalence de la main-d’œuvre dans l’accessibilité aux postes;
  • L’obtention de toutes les clauses dites non pécuniaires obtenues par le Front commun;
  • Une clause améliorée pour la création de nouveaux titres d’emploi.

Rappelons que les syndiqué-es ont dû exercer plusieurs moyens de pression et sept journées de grève perlée depuis décembre 2017 avant d’en arriver à un règlement satisfaisant. « C’est grâce à la détermination et à la mobilisation exemplaire de nos membres que nous avons pu obtenir un règlement qui atteint les objectifs de négociation que nous nous étions fixés il y a plus de trois ans », a déclaré Martin Joly, président du syndicat affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN).

À propos du syndicat et de la CSN

Le Syndicat des employé-es d’Urgences-santé (SEUS–CSN) regroupe 102 répartitrices et répartiteurs médicaux d’urgence ainsi que plus d’une centaine d’employé-es de bureau. Il est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) qui compte plus de 100 000 membres dans les secteurs privé et public. Le syndicat est aussi affilié au Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) qui regroupe sur une base régionale quelque 90 000 membres. Pour sa part, la CSN est composée de plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que treize conseils centraux régionaux.

← Précédent Encore loin des objectifs à atteindre 19 juin 2018
Suivant → 1500 travailleuses CSN entérinent à 92 % la recommandation des conciliateurs 21 juin 2018
Partager
Dossiers
    Aucun dossier n'est associé à ce document.
Sujets
Région
  • Montréal métropolitain
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Martin Joly
président du Syndicat des Employé-e-s d’Urgences-santé (CSN) 514 265-1277

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/210-salarie-es-votent-a-83-en-faveur-dune-entente-de-principe/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.