Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Journées d’actions pour un salaire minimum à 15 $

Du même SUJET

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…
Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Flanquée des représentantes et représentants du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et de la Fédération…
Les employé-es de la CDPDJ manifestent pour que leur négociation débloque

Les employé-es de la CDPDJ manifestent pour que leur négociation débloque

Les employé-es en grève de la Commission des droits de la personne et des droits de…
SQDC : les syndiqué-es manifestent à Québec et à Montréal

SQDC : les syndiqué-es manifestent à Québec et à Montréal

Dans le cadre de l’exercice de leur mandat de grève, ce mercredi 15 juin, les membres du Syndicat…
SQDC : les syndiqué-es déclenchent la grève

SQDC : les syndiqué-es déclenchent la grève

À la suite d’un vote d’une banque de cinq jours de grève dimanche soir dernier, les…
Le Conseil central du Saguenay–Lac-Saint-Jean–CSN tient son 38e Congrès cette semaine

Le Conseil central du Saguenay–Lac-Saint-Jean–CSN tient son 38e Congrès cette semaine

Sous le thème « 100 ans présent, toujours de l’avant ». L’évènement, qui se poursuit jusqu’à jeudi, réunira…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Participons à la campagne

Photo : Michel Giroux
Photo : Michel Giroux

Journées d’actions pour un salaire minimum à 15 $

Du 7 au 17 octobre se déroulent, à travers le Québec, les journées d’actions pour un salaire minimum à 15 $ l’heure. Pour l’occasion, toute une série d’activités et de manifestations est organisée par les campagnes unies pour la hausse du salaire minimum à 15 $. Le point culminant de ces journées se déroulera le 15 octobre par une grande marche de 15 km dans les rues de Montréal.

Le départ de la marche se donnera du métro Lionel-Groulx à 10 heures pour se conclure en après-midi au parc Jarry. Ceux et celles qui le désirent pourront également se joindre à la marche en cours de route pour des trajets de 10 km et de 5 km en se rendant à la place Émilie-Gamelin ou encore au parc Laurier. De l’animation est prévue sur place en attendant les marcheurs et marcheuses.

Lors de ces journées, il y aura également des actions de tractage, des conférences ainsi que des kiosques d’information pour ne nommer que ces quelques activités. Ces journées d’actions pour un salaire minimum à 15 $ sont entre autres parrainées par les organisations syndicales, groupes communautaires, regroupement de citoyens ainsi que par le mouvement étudiant.

Au Québec, le salaire minimum est actuellement à 11,25 $ ce qui est nettement insuffisant pour vivre dignement. En 2016, près de 11 % des usagers et usagères des banques alimentaires occupaient un emploi. En 2015, il fallait travailler 7 heures et 46 minutes au salaire minimum pour pouvoir s’acheter une carte de la Société de transport de Montréal. Au Québec, 219 600 travaillaient au salaire minimum en 2016.

Ces données démontrent bien que le salaire minimum actuel est insuffisant pour pouvoir vivre décemment, d’où la nécessité de l’augmenter à un minimum de 15 $ l’heure le plus rapidement possible. L’Alberta, l’Ontario et la Colombie-Britannique ont bien compris la situation et ont décidé de hausser le salaire minimum à 15 $. Le Québec ne doit pas faire bande à part.

Toute la population est donc invitée du 7 au 17 octobre à participer aux différentes activités qui sont organisées par les membres des campagnes unies pour la hausse du salaire minimum à 15 $.

Les organisations membres des campagnes unies pour la hausse du salaire minimum à 15 $ sont :

5-10-15
15 plus
15 maintenant
Minimum 15
Alternatives
Alternative socialiste
Association pour la voix étudiante au Québec (AVEQ)
Association des travailleurs et travailleuses temporaires des agences de placement (ATTAP)
Association des travailleurs et travailleuses étrangers temporaires (ATTET)
Bâtiment 7
Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI)
Comité 15$ Villeray-St-Michel-Ahuntsic
Comité de Côte-des-Neiges ensemble pour 15 $ (CDN pour 15)
Comité de Parc-Extension ensemble pour 15 $ (PX pour 15)
Comité du Sud-Ouest pour 15 $ par heure (Sud-Ouest pour 15)
Comité intersyndical du Montréal métropolitain (CIMM)
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Conseil central du Montréal métropolitain-CSN (CCMM-CSN)
Conseil régional FTQ Montréal métropolitain (CRFTQMM)
Fédération des femmes du Québec (FFQ)
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
Ligue communiste
L’R des centres de femmes du Québec
Mexicain.e.s uni.e.s pour la régularisation (MUR)
Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE)
Mouvement contre le viol et l’inceste (MCVI)
PINAY (Organisation des femmes philippines du Québec)
Syndicat industriel des travailleuses et des travailleurs Montréal (SITT-IWW-MtL)
Syndicat des employé-e-s du Vieux-Port de Montréal (SEVPM)
Union étudiante du Québec (UEQ)

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket