Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Chantier Davie : réjouissances et réserves à la CSN

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Des gains majeurs pour les employés de bureau du chantier Davie

Des gains majeurs pour les employés de bureau du chantier Davie

Réunis en assemblée générale cet après-midi, les membres du Syndicat des employés de bureau du chantier…
Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Trente organisations communautaires et syndicales se rassemblent, appuyées par de nombreux groupes et individus des milieux…
Coalition Union 138 expose sa bannière

Coalition Union 138 expose sa bannière

Dans le cadre de sa campagne pour obtenir des différents partis politiques un engagement ferme en…
Le projet de loi C-11 doit rétablir l’équilibre avec les géants du numérique, plaide la FNCC–CSN

Le projet de loi C-11 doit rétablir l’équilibre avec les géants du numérique, plaide la FNCC–CSN

C’est aujourd’hui que la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC–CSN) présentera son mémoire…
Fonderie Horne: rassurée, la CSN garde l’œil ouvert

Fonderie Horne: rassurée, la CSN garde l’œil ouvert

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accueille favorablement le plan d’action de la fonderie Horne de…
Le syndicat invite Glencore et le gouvernement à plus de transparence

Le syndicat invite Glencore et le gouvernement à plus de transparence

Afin de protéger la santé des travailleuses et des travailleurs, de leur famille et de leurs…

Gouvernement fédéral

Photo : Pierre-Olivier Fortin, Creative Commons BY SA 3.0
Photo : Pierre-Olivier Fortin, Creative Commons BY SA 3.0

Chantier Davie : réjouissances et réserves à la CSN

La CSN se réjouit de l’annonce faite par le gouvernement fédéral d’octroyer des contrats totalisant 7 milliards de dollars à trois chantiers maritimes, dont celui de la Davie à Lévis, pour la réfection de 12 frégates militaires. Néanmoins, elle émet des réserves quant aux nombreuses zones d’ombre qui subsistent concernant la répartition des contrats.

« Nous sommes heureux que le gouvernement fédéral reconnaisse enfin la place importante que le chantier Davie, le plus gros au Canada, doit représenter au cœur de la stratégie maritime du Canada, indique le président de la CSN, Jacques Létourneau. Mais nous devrons attendre de voir les détails de l’octroi des contrats avant de statuer si le Québec reçoit enfin sa juste part dans l’attribution du financement fédéral. »

Le président de la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN), Louis Bégin, s’inquiète pour sa part des délais avant que les travaux ne puissent débuter. « Alors que le chantier Davie peut faire vivre jusqu’à 2000 travailleurs et leurs familles, il n’y a en ce moment que 60 salariés sur le chantier. Les travaux d’entretien des frégates ne débuteraient qu’en 2021. Il est aberrant que le chantier Davie ne puisse rouler au maximum de sa capacité d’ici là. D’autant plus que nous évaluons que, pour ce type de travaux, le ratio investissement / nombre de travailleurs sera loin d’être celui que nous constations lors des travaux portant sur le navire Astérix. »

D’autre part, la CSN se questionne sur les priorités stratégiques mises de l’avant par le gouvernement canadien au cours des dernières années. « Si le gouvernement fédéral doit aujourd’hui rafistoler les frégates Halifax, c’est parce que les chantiers sélectionnés pour la construction de nouveaux navires militaires, soit ceux de Vancouver et d’Halifax, n’ont pas été capables de livrer dans les délais prévus, souligne Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches de la CSN. Le chantier Davie a toujours été reconnu pour sa productivité exemplaire. L’annonce d’aujourd’hui pourrait constituer un début de réparation de l’immense tort causé au chantier. Mais même si la modernisation des 12 frégates était attribuée au chantier de Lévis, l’injustice ne serait pas réparée et ce n’est pas ce contrat qui fera vivre les familles des travailleurs dès maintenant. Ne pas reconnaître cette réalité, c’est menacer la pérennité de ce chantier naval. »

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket