Éducation

18 juin 2019

Entente de principe au Collège Pasteur

« Nous avons cherché à obtenir davantage de transparence de la direction. Nous avons maintenant un lieu pour discuter de pédagogie, de changement technologique et de compensation pour certaines activités. »

Les enseignantes et les enseignants ainsi que les éducatrices et les éducateurs du Collège Pasteur auront bientôt une nouvelle convention collective. Elles et ils l’ont entériné unanimement par vote secret la semaine dernière.

Les conditions de travail de ces employé-es se trouvent nettement améliorées sur plusieurs aspects notamment sur le volet pédagogique, la tâche, et les avantages sociaux. Les enseignantes et les enseignants du primaire vont notamment bénéficier d’une baisse graduelle de deux élèves par classe sur une période de quatre ans, permettant un meilleur encadrement pour chaque élève et une diminution de la surcharge qu’engendrent trop d’élèves par classe. Au chapitre des avantages sociaux, le Collège augmente sa contribution à l’assurance collective jusqu’à 70 %, finance l’achat d’un ordinateur pour les enseignantes et les enseignants permanents et autorise la conversion de journées de maladie en congés personnels.

Cette entente répond aux objectifs de négociation que s’était fixés le syndicat. « Nous avons cherché à obtenir davantage de transparence de la direction. Nous avons maintenant un lieu pour discuter de pédagogie, de changement technologique et de compensation pour certaines activités. Manifestement, le résultat a été à la hauteur des attentes de nos membres », souligne Christine Benoît, présidente du Syndicat des enseignantes et des enseignants de l’École Pasteur.

Du côté de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) à laquelle est affilié le syndicat, on se réjouit aussi du résultat. « Le Collège a finalement accepté de reconnaître le statut de salarié-es syndiqu-ées aux éducatrices et aux éducateurs réglant ainsi un litige juridique. Ces salarié-es apportent un soutien essentiel et on reconnaît enfin leurs droits. La situation est maintenant régularisée pour tout le monde », conclut Léandre Lapointe, vice-président et responsable du regroupement privé de la FNEEQ-CSN.

Dix rencontres ont permis d’arriver à cette nouvelle convention collective d’une durée de six ans.

À propos
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants de l’École Pasteur rassemble près de 40 membres. Il est affilié à la FNEEQ-CSN qui regroupe près de 35 000 membres dans les cégeps, les universités et les établissements d’enseignement privés des ordres secondaire et collégial.

← Précédent Du pain sur la planche pour les trois prochaines années 17 juin 2019
Suivant → Solidaires et mobilisé-es, les salarié-es de McKesson Drummondville voient le salaire d’embauche passer au-dessus de 15 $ l’heure 19 juin 2019
Partager
Région
  • Montréal métropolitain

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/entente-de-principe-au-college-pasteur/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.