Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…

Manifestation

2022-09-29_equite_FSSS

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

C’est plus 275 militantes et militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN), appuyés d’une délégation de toutes les fédérations et de tous les conseils centraux de la CSN, qui ont manifesté aujourd’hui devant l’hôpital de Gatineau pour réclamer un règlement des plaintes de maintien de l’équité salariale pour le personnel de bureau et de l’administration.

Les agentes administratives et les secrétaires médicales, postes majoritairement occupés par des femmes, attendent depuis près de 12 ans que le gouvernement mette fin à leur discrimination salariale en réglant les plaintes de maintien de l’équité salariale de 2010.

« Nous multiplions les actions pour obtenir gain de cause. Ce n’est pas normal que ces femmes doivent attendre depuis si longtemps pour que le gouvernement les reconnaisse. En pleine pénurie, le gouvernement doit saisir l’occasion et régler les plaintes au plus vite ! », explique Alain Smolinecky, président du STTSSSO.

« Nous souhaitons un engagement ferme de la part du prochain gouvernement afin que le Conseil du trésor donne le mandat de régler les plaintes. Ça fait près de 12 ans que ces travailleuses attendent qu’on reconnaisse les transformations dans leur travail et la juste valeur de leur emploi. Il est temps que la Loi sur l’équité salariale soit respectée », lance Josée Marcotte, vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN).

La présidente de la CSN, Caroline Senneville, était également présente. « Je tiens à saluer la détermination de ces travailleuses pour obtenir la juste reconnaissance de leur travail. Trop souvent dans l’ombre, leur rôle est pourtant névralgique : ce réseau ne pourrait pas fonctionner sans elles. Si l’État est sérieux dans son ambition de redevenir un employeur de choix, ça doit nécessairement passer par un juste salaire pour leur travail ».

Dans le réseau de la santé, la FSSS–CSN représente plus de 30 000 membres qui sont agentes administratives ou secrétaires médicales.  Elles font actuellement face à un manque criant de personnel. Ces titres d’emploi, traditionnellement occupés par des femmes, sont depuis trop longtemps dévalorisés par rapport aux emplois traditionnellement occupés par des hommes. Il est plus que temps de mettre fin à cette iniquité! Qui plus est, le rôle de ce personnel de soutien a grandement évolué au fil du temps et ces gens demeurent plus que jamais indispensables au bon fonctionnement des établissements du réseau. C’est pourquoi la FSSS–CSN et la FTQ réclament que le gouvernement règle les plaintes de maintien de l’équité salariale le plus rapidement possible.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket