Compressions budgétaires au CHU de Québec

30 juillet 2014

Il est grand temps de préserver les services à la population, selon la CSN

Devant l'annonce de compressions budgétaires au CHU de Québec de l'ordre de 15,4 millions de dollars, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) se mobilise pour préserver les services à la population. Les annonces de compressions s'accumulent partout au Québec dans les dernières semaines et ont des impacts directs sur les services.

Devant l’annonce de compressions budgétaires au CHU de Québec de l’ordre de 15,4 millions de dollars, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) se mobilise pour préserver les services à la population. Les annonces de compressions s’accumulent partout au Québec dans les dernières semaines et ont des impacts directs sur les services.

Des coupes dans les services

Le réseau de la santé et des services sociaux a subi plusieurs millions de compressions budgétaires dans les dernières années et les compressions de 15,4 millions de dollars au CHU de Québec s’ajoutent au lot. « Ces compressions ont un impact direct sur les soins à la population. Cela a parfois pour conséquence d’augmenter les listes d’attente. À d’autres moments, cela occasionne des abolitions de postes. Ces coupes ont aussi un impact sur le personnel du réseau, qui travaille dans des conditions de plus en plus difficiles », explique Jean Lacharité, vice-président de la CSN.

« Nous avons le devoir de prendre la parole au nom des travailleuses et travailleurs du réseau. Ils s’épuisent chaque jour pour donner les meilleurs soins possible sans recevoir aucun signe de reconnaissance du gouvernement. Les infirmières, préposé-es aux bénéficiaires, infirmières auxiliaires, ainsi que l’ensemble du personnel du réseau s’attendent à ce qu’on propose d’autres solutions que des compressions », déclare Jeff Begley, président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

Des mesures d’austérité qui attaquent nos services publics

La CSN n’accepte pas les mesures d’austérité du gouvernement Couillard et tient à réitérer l’importance d’une alliance syndicale la plus large possible afin de défendre efficacement les services de qualité à la population et des conditions de travail équitables pour les travailleuses et les travailleurs. « Les syndicats se doivent de travailler ensemble pour contrer le rouleau compresseur qui s’en vient et qui va inévitablement remettre en question les services en place partout au Québec », affirme Jean Lacharité.

« Avec les organisations membres du front commun, nous nous engageons dans une négociation pour préserver les services publics et pour accentuer la reconnaissance du personnel du réseau de la santé et des services sociaux. Nous profiterons de cette période pour veiller à préserver les services à la population », de conclure Jean Lacharité.

À propos de la CSN

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s’engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

← Précédent Le Conseil central Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CCGIM-CSN) s’oppose aux modifications demandées par Orléans Express 29 juillet 2014
Suivant → Première convention collective 31 juillet 2014
Partager
Région
  • Québec–Chaudière-Appalaches
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Luc Bessette Service des communications de la CSN
514-703-0775

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/il-est-grand-temps-de-preserver-les-services-a-la-population-selon-la-csn/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.