Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La FSSS–CSN demande une intervention urgente

Du même SUJET

Santé et services sociaux : il est inadmissible de perdre son revenu en raison de la COVID-19

Santé et services sociaux : il est inadmissible de perdre son revenu en raison de la COVID-19

Les organisations syndicales du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) dénoncent vigoureusement la…
Les PRDM et le personnel de bureau du CISSS de Lanaudière demandent que leurs plaintes soient enfin entendues

Les PRDM et le personnel de bureau du CISSS de Lanaudière demandent que leurs plaintes soient enfin entendues

Laissé pour compte dans les règlements intervenus au cours des dernières années, le personnel de bureau…
Rapport accablant de la vérificatrice générale pour le CISSS de la Gaspésie

Rapport accablant de la vérificatrice générale pour le CISSS de la Gaspésie

Dans son dernier rapport déposé ce matin, la Vérificatrice générale affirme que des lacunes graves ont…
Les paramédics en ont marre d’être stationnés à l’urgence

Les paramédics en ont marre d’être stationnés à l’urgence

La semaine dernière fut éprouvante pour les paramédics de Québec qui ont encore fait les frais…
Budget 2022 : insuffisant pour réparer nos réseaux

Budget 2022 : insuffisant pour réparer nos réseaux

En réaction au budget déposé aujourd’hui, la Fédération de la santé et des services sociaux de…
Pas de refondation sans décentralisation

Pas de refondation sans décentralisation

Caroline Senneville, présidente de la CSN Depuis quelques semaines, le gouvernement annonce son intention de procéder…

Violence dans les résidences pour autistes et déficients mentaux

h-st-eustache

La FSSS–CSN demande une intervention urgente

À la suite du reportage diffusé par Radio-Canada le 19 septembre (voir lien plus bas), la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) interpelle les gestionnaires du réseau de la santé pour qu’ils assurent rapidement la sécurité des usagers et des employé-es qui séjournent dans les résidences à assistance continue du Québec.

Le réseau banalise les risques alors que la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) évalue pourtant un niveau de risque « extrême » de ces résidences à assistance continue.

« La situation est intolérable. Actuellement, la violence est banalisée dans le réseau, où l’on semble penser qu’elle fait partie du travail. Les établissements publics doivent faire ce qu’il faut pour protéger le personnel et par le fait même les usagers. Et s’ils ne le font pas, les autorités québécoises en matière de santé et de sécurité au travail doivent les y contraindre », s’indigne Jeff Begley.

Approche comptable

Le problème exposé par le reportage de Radio-Canada n’est pas nouveau et la FSSS–CSN est déjà intervenue à plusieurs reprises sur cette question.

« C’est souvent l’approche comptable qui prime sur l’approche clinique. C’est le nombre de ressources disponibles qui prime sur les besoins, alors que ça devrait être l’inverse », affirme Judith Huot, première vice-présidente de la FSSS–CSN. Cette dernière insiste pour que les usagers soient bien évalués et qu’ils soient ensuite hébergés dans des milieux adaptés à leurs besoins.

Reportage de Radio-Canada : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1123622/hausse-incidents-violents-residences-autistes-deficient-intellectuel-securite-employes

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket