Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La FSSS-CSN obtient un engagement du ministre Barrette pour faire avancer les négociations locales

Du même SUJET

Boulangerie Bridor: le Bureau confédéral vient appuyer les lock-outé-es

Boulangerie Bridor: le Bureau confédéral vient appuyer les lock-outé-es

« Vous méritez une convention collective digne de la job que vous faites », leur a d’abord dit…
Les PRDM et le personnel de bureau du CISSS de Lanaudière demandent que leurs plaintes soient enfin entendues

Les PRDM et le personnel de bureau du CISSS de Lanaudière demandent que leurs plaintes soient enfin entendues

Laissé pour compte dans les règlements intervenus au cours des dernières années, le personnel de bureau…
Les syndicats CSN de la Montérégie tiennent leur 10e congrès

Les syndicats CSN de la Montérégie tiennent leur 10e congrès

Le 10e congrès triennal du Conseil central de la Montérégie–CSN se tient cette semaine, du 17…
CHSLD : le rapport de la coroner cible plusieurs recommandations proposées par la CSN

CHSLD : le rapport de la coroner cible plusieurs recommandations proposées par la CSN

La Confédération des syndicats nationaux demande au gouvernement de donner suite à plusieurs des recommandations soumises…
Rapport accablant de la vérificatrice générale pour le CISSS de la Gaspésie

Rapport accablant de la vérificatrice générale pour le CISSS de la Gaspésie

Dans son dernier rapport déposé ce matin, la Vérificatrice générale affirme que des lacunes graves ont…
La FSSS veut une mise en œuvre claire de la Politique d'hébergement et de soins et services de longue durée

La FSSS veut une mise en œuvre claire de la Politique d'hébergement et de soins et services de longue durée

En réaction à la politique d’hébergement et de soins et services de longue durée de la…

Épuisement du personnel du réseau de la santé et des services sociaux

La FSSS-CSN obtient un engagement du ministre Barrette pour faire avancer les négociations locales

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) rencontrait cet après-midi le ministre Gaétan Barrette. Au sortir de cette rencontre, la FSSS est parvenue à obtenir un engagement du ministre pour faire avancer les négociations locales. Pour la FSSS-CSN, il est temps de voir un déblocage des négociations locales actuellement en cours en mettant de l’avant des solutions pour améliorer les conditions de travail du personnel essoufflé du réseau de la santé et des services sociaux.

Lors de la rencontre du 9 mars dernier, le ministre Barrette s’était engagé à faire un retour sur la question des négociations locales. Elles ont lieu en raison du projet de Loi 10 qui force une négociation des stipulations locales des nouveaux syndicats de CISSS et de CIUSSS. La rencontre d’aujourd’hui a permis de faire la démonstration que la négociation locale est perçue comme une occasion pour certains employeurs d’augmenter de façon significative la mobilité, la flexibilité et la souplesse du personnel, alors que la crise de surcharge de travail se poursuit. C’est le cas notamment des négociations dans les Laurentides et en Outaouais. La FSSS-CSN s’attend à ce que le ministre Barrette prenne les moyens pour assurer un déblocage des négociations locales. Le ministre s’est d’ailleurs dit préoccupé et s’est engagé à assurer un suivi auprès de la FSSS.

La FSSS-CSN a profité de cette rencontre pour aborder deux autres sujets d’importance. Elle a dénoncé le fait que la création de postes à temps complet est bien loin des cibles que nous nous sommes données avec la convention collective nationale. Par exemple, pour la catégorie d’emplois comprenant les préposé-es aux bénéficiaires, nous sommes loin d’atteindre la cible de 60 % de postes à temps complet d’ici l’échéance de la convention collective en 2020. La FSSS-CSN a aussi fait une proposition au ministre pour améliorer l’accès aux postes dans le réseau. Alors que le réseau a de la difficulté à attirer et retenir le personnel, il est déplorable que les employeurs continuent de demander des exigences déraisonnables et de mettre des bâtons dans les roues du personnel pour accéder à de nombreux postes.

« Nous avons démontré preuve à l’appui l’ampleur des reculs qui sont proposés par certains employeurs. Nous continuons de tout faire pour que des solutions durables soient mises en place pour répondre à la détresse du personnel. Le tout alors qu’on continue jour après jour d’appuyer les travailleuses et travailleurs qui sont épuisés comme jamais. Une des solutions pour améliorer les choses, ce sont les négociations locales. Mais pour arriver à réduire l’épuisement, il va falloir que les employeurs abandonnent leur rêve de déplacer les gens comme des pions. Si on veut s’attaquer à la surcharge de travail, il faut miser sur la stabilité et sur plus de conciliation travail-famille-études », explique Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 110 000 membres dans les secteurs publics et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d’une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket