Fruits de 20 ans de persévérance : des moyens financiers au service de la maternité

Le Groupe MAMAN reçoit la première subvention de son histoire

8 mars 2017

C’est un geste d’encouragement sans précédent pour nos membres actives et bénévoles qui sont responsables de toutes nos réalisations depuis la fondation de notre mouvement féministe
Partager
Sujets
Région
  • L'ensemble du Québec

À l’occasion de la journée internationale des femmes, le Groupe MAMAN (GM), qui est membre de la Coalition pour la pratique sage-femme au même titre que la CSN et d’autres groupes citoyens, est très fier d’annoncer le premier financement de son histoire. Celui-ci lui permettra d’assurer une présence forte au sein du mouvement de mobilisation pour l’humanisation de la naissance. En effet, la Fondation Béati a décidé d’octroyer 27 000 $ à la réalisation du projet : « Renforcer la voix citoyenne pour une maternité respectée ». L’équipe du GM se réjouit de cette nouvelle qui lui permettra d’intensifier son action et son soutien auprès des groupes citoyens qui revendiquent l’accès aux maisons de naissance et aux services des sages-femmes aux quatre coins du Québec.

« C’est un geste d’encouragement sans précédent pour nos membres actives et bénévoles qui sont responsables de toutes nos réalisations depuis la fondation de notre mouvement féministe », souligne Maude Arseneau-Richard, présidente du GM. En effet, on doit au GM de nombreuses actions de sensibilisation et de militance, dont la publication de deux livres, visant à favoriser la réappropriation de l’expérience de l’accouchement par les femmes. De plus, selon le GM, le recours au soutien d’une sage-femme est un moyen privilégié pour ce faire.

En effet, le modèle de pratique sage-femme spécifique au Québec a été développé en reconnaissant que la naissance appartient aux femmes. C’est pourquoi les maisons de naissance sont avant tout le territoire des familles qui s’y réunissent et y donnent la vie à leur manière, sans protocoles rigides qui contraignent leur liberté. « C’est inédit dans notre système de santé que les usagers aient à ce point leur place, une place qui ne va pas de soi pour certains gestionnaires ou pour ces trop nombreux médecins qui pensent encore que l’accouchement à l’extérieur de l’hôpital est risqué », rappelle Mme Arseneau-Richard.

Ainsi, en accordant ce financement, « la Fondation Béati reconnaît la pertinence d’accroître l’accompagnement des parents souhaitant s’impliquer dans l’organisation et le déploiement des services en maisons de naissance et protéger ainsi l’apport citoyen au coeur de leur structure organisationnelle », affirme Julie Raby, chargée de projets à la Fondation. « Dans le contexte de centralisation des pouvoirs en matière de santé et de services sociaux, d’un renforcement du discours médical et d’une volonté politique chancelante en ce qui a trait à l’humanisation des naissances, la proposition du Groupe MAMAN arrive à point pour solidariser les forces citoyennes engagées pour la liberté de choix », ajoute-t-elle.

Lorraine Fontaine, coordonnatrice de la Coalition pour la pratique sage-femme (CPPSF), se réjouit également pour ce financement ponctuel, « mais c’est la reconnaissance concrète du travail de cet acteur clé pour la défense des droits des femmes et un financement récurrent qui sont nécessaires », précise-t-elle. Soulignons que le Regroupement Naissance-Renaissance, également coordonné par madame Fontaine, a été un partenaire de premier plan dans l’élaboration du projet qui fait l’objet du financement annoncé ici.

De façon plus précise, le projet permettra :

  • D’animer une réflexion sur la vie associative et sur l’organisation du travail au GM qui, rappelons-le, ne compte que sur des énergies bénévoles depuis 1995;
  • De renforcer les liens et soutenir l’action de plus de trente groupes citoyens et comités de parents par l’entremise de représentantes régionales réunies en réseau;
  • De collaborer de près avec la CPPSF à une mobilisation des groupes citoyens à l’automne 2017. « Ce sera un tremplin exceptionnel pour consolider la voix citoyenne dans un contexte trop souvent réfractaire », mentionne Lysane Grégoire, déléguée du GM à la CPPSF.

Roxanne Lorrain, candidate à la maitrise en travail social et membre du GM depuis 6 ans, agira comme chargée de projet pour la réalisation du mandat. « En travaillant en étroite collaboration avec les groupes et comités, nous envisageons élaborer une déclaration commune qui sera le reflet de la solidarité qui les unit; c’est très stimulant de pouvoir ainsi renforcer leur capacité d’affirmation et d’autonomie », conclut-elle.

À propos du Groupe MAMAN (GM)

Le coeur de la mission du Groupe MAMAN consiste à agir sur la culture entourant la maternité afin que les femmes puissent donner naissance naturellement et vivre leur maternité de la manière qui leur ressemble, en étant la première responsable des décisions. Cette mission se situe dans un contexte culturel où la prise en charge de l’accouchement est fortement médicalisée. La démarche du Groupe MAMAN en est une de réappropriation d’un événement intime et familial, ainsi que de valorisation de la maternité et des activités liées à la reproduction, dont l’allaitement. Pour le Groupe MAMAN, la pratique des sages-femmes n’est pas une fin en soi, mais plutôt un moyen privilégié pour soutenir les femmes et leurs familles afin qu’elles puissent mettre leur enfant au monde dans le respect de leur autonomie et des processus physiologiques. Le GM est un espace de parole, de prise de position et communique notamment via le MAMANzine.

À propos de la Coalition pour la pratique sage-femme (CPPSF)

La Coalition pour la pratique sage-femme milite pour l’accès aux services de sage-femme et aux maisons de naissance, dans toutes les régions du Québec, au sein du système public de la santé et des services sociaux. La Coalition travaille pour que les sages-femmes puissent soutenir et protéger l’accouchement naturel et physiologique, en reconnaissant que les processus liés à la maternité appartiennent aux femmes. La CPPSF est coordonnée par le Regroupement Naissance-Renaissance et dispose d’un comité de coordination qui est principalement constitué des groupes membres oeuvrant en périnatalité. Il analyse les enjeux politiques et sociaux et planifie les actions à entreprendre à court, moyen et long terme.

← Précédent Entente sur les services essentiels à maintenir en cas de grève 8 mars 2017
Suivant → Le pdg du CISSS doit intervenir auprès du ministre Barrette 9 mars 2017

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/le-groupe-maman-recoit-la-premiere-subvention-de-son-histoire/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.