Privatisation des soins à domicile

9 septembre 2016

Le ministre Barrette ne peut plus cacher ses intentions

Le ministre aura beau dire, cette façon de rendre les services ne peut qu’échouer. Avant longtemps il devra répondre des ratés de son système

La CSN est outrée de la privatisation accélérée à laquelle se livre le ministre Barrette sur la question des soins à domicile et qui saute aux yeux aujourd’hui avec l’octroi d’un important contrat public au secteur privé. « Le contrat qui vient d’être donné à une entreprise privée est l’illustration éloquente que le gouvernement est prêt à tout, même à dénaturer le réseau public et universel de soins de santé, pour minimiser ses dépenses. Or, il le fait au détriment des travailleuses et travailleurs du secteur public de la santé et des services sociaux, qui sont pourtant les meilleurs à pouvoir offrir des services continus et à pouvoir assurer les liens entre les membres des équipes soignantes », dénonce le vice-président de la CSN, Jean Lacharité.

« Avec la vision « tout-au-privé » du ministre, la population aînée du Québec est elle aussi perdante sur toute la ligne. Les auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) sont les yeux et les oreilles à la fois des patients et du réseau public dans les soins à domicile. Grâce à leur présence, le réseau est en mesure d’adapter l’offre de soins au cas de chacun des patientes et patients et à leurs besoins réels. Comment le ministre peut-il assurer à toute la population du Québec que les aîné-es recevront des soins adaptés et de qualité ? Le ministre aura beau dire, cette façon de rendre les services ne peut qu’échouer. Avant longtemps il devra répondre des ratés de son système », enchaîne le vice-président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN).

« Dimanche, la CSN participera à la marche et au rassemblement de l’Association des auxiliaires familiales et sociales du Québec/Auxiliaires aux services de santé et sociaux pour rappeler au gouvernement libéral qui semble l’oublier l’importance du rôle des ASSS pour le soutien à domicile des aîné-es. Nous serons là pour nous faire entendre, comme nous le faisons partout au Québec avec la campagne Ma place en santé, afin de rappeler au gouvernement ses responsabilités envers la population vieillissante », conclut Jean Lacharité.

← Précédent Entente de principe au Ritz Carlton 9 septembre 2016
Suivant → La CSN salue la nomination d’Eva Ottawa 9 septembre 2016
Partager
Région
  • Montréal métropolitain
Source
Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)
Pour information
Ariane Gagné
514 349-1300

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/le-ministre-barrette-ne-peut-plus-cacher-ses-intentions/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.