Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le réseau CSN des alliés contre l’homophobie s’étend

Du même SUJET

Fierté syndicale : un hommage à toutes les personnes LGBT+ qui ont lutté

Fierté syndicale : un hommage à toutes les personnes LGBT+ qui ont lutté

C’est avec grande fierté que la CSN a récemment lancé lors de son dernier conseil confédéral…
Thérapie de conversion : la CSN satisfaite des nouvelles règlementations

Thérapie de conversion : la CSN satisfaite des nouvelles règlementations

La CSN tient à ajouter sa voix à celles des nombreuses personnes et organisations qui ont…
La CSN rend hommage à Laurent McCutcheon décédé cette semaine

La CSN rend hommage à Laurent McCutcheon décédé cette semaine

La CSN est très peinée d’apprendre que l’infatigable Laurent McCutcheon nous a quittés ce jeudi 4…
Les personnes LGBT+ demandent la pleine égalité

Les personnes LGBT+ demandent la pleine égalité

 La Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient à souligner aujourd’hui la journée internationale contre l’homophobie et…
1er décembre : Journée mondiale de lutte contre le sida

1er décembre : Journée mondiale de lutte contre le sida

Cette année, la Journée mondiale de lutte contre le sida, commémorée le 1er décembre, marquera la…
Hommage livré en l’honneur de Bernard Landry

Hommage livré en l’honneur de Bernard Landry

Lors de l’hommage livré en l’honneur de Bernard Landry, neuf représentantes et représentants de la communauté…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Le 17 mai : Journée internationale contre l'homophobie

Le réseau CSN des alliés contre l’homophobie s’étend

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) s’associe, cette année encore, à la campagne de la Fondation Émergence pour souligner la Journée internationale contre l’homophobie qui se déroule en 2014 sur le thème Homoparentalité : J’aime mes deux mamans, j’aime mes deux papas. « Pour la CSN, il faut plus que jamais mener la lutte contre les préjugés homophobes et la transphobie dans les milieux de travail. Le rôle des syndicats à cet égard peut être déterminant et ils peuvent compter sur les ressources de la CSN pour les appuyer », a déclaré le secrétaire général de la CSN, Jean Lortie.

Il y a quelques années, la CSN a mis sur pied un réseau des alliés dont les syndicats membres sont reconnaissables à l’autocollant arc-en-ciel affiché à la porte de leur local signifiant: « Ici, on entre dans un bureau où les gens sont sensibilisés aux réalités des LGBT (lesbiennes, gais, bisexuel-les, transidentités) ; vous trouverez accueil et soutien. »

Cette année, cinq syndicats se sont joints à ce réseau et ont tenu plusieurs activités pour renseigner leurs membres concernant cette cause. Il s’agit du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles, qui a informé ses membres au sujet des réalités des LGBT ; du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Centre universitaire de santé McGill, qui a tenu des kiosques d’information ; du Syndicat des travailleuses des centres de la petite enfance de l’Estrie, qui a invité ses délégués à valoriser la présence des familles homoparentales dans leur CPE ; du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Centre de santé et de services sociaux de la Pointe-de-l’Ile, qui a tenu un kiosque d’information ; et du Syndicat des personnes salariées du Centre jeunesse de Lanaudière, qui a reproduit le questionnaire CSN sur les mythes et les réalités concernant les LGBT dans son bulletin syndical.

Des reculs… des avancées

« Au cours des douze derniers mois, on déplore un net recul sur la scène internationale dans la cause des LGBT, a souligné Jean Lortie. Qu’on pense à la promulgation de la loi contre la « propagande » homosexuelle en Russie ou à celles adoptées par le Nigéria et l’Ouganda qui prohibent l’homosexualité. » Cela dit, des gains sont aussi à signaler, notamment dans le cas de la Nouvelle-Zélande qui a célébré ses premiers mariages homosexuels. « Au Québec, il faut saluer l’adoption du projet de loi 35 qui vient renforcer le droit à l’égalité des transexuel-les » d’ajouter Jean Lortie.

Le comité LGBT de la CSN profitera du 64e Congrès de la centrale, qui se tient à Québec du 26 au 30 mai, pour sensibiliser les syndicats à sa campagne. Plus de 2300 délégué-es syndicaux de partout au Québec et œuvrant dans tous les secteurs d’activité, des invités internationaux et des salariés du mouvement y prendront part.

La journée mondiale de lutte à l’homophobie a vu le jour en 2003. Elle commémore la décision prise le 17 mai 1990 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de ne plus considérer l’homosexualité… comme une maladie !

À propos de la CSN

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s’engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket