Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le réseau est dans le trou en ce qui a trait au financement des soins de santé mentale

Du même SUJET

La CSN prête à travailler dans une vision commune

La CSN prête à travailler dans une vision commune

Hier, de hauts fonctionnaires du ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le…
Le STTuBAnQ tient un BBQ de solidarité

Le STTuBAnQ tient un BBQ de solidarité

En ce jeudi 16 juin, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs uni-es de Bibliothèque et Archives…
Santé et services sociaux : il est inadmissible de perdre son revenu en raison de la COVID-19

Santé et services sociaux : il est inadmissible de perdre son revenu en raison de la COVID-19

Les organisations syndicales du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) dénoncent vigoureusement la…
Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec est lancé !

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec est lancé !

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec a été lancé ce matin à l’hôtel…
Rapport accablant de la vérificatrice générale pour le CISSS de la Gaspésie

Rapport accablant de la vérificatrice générale pour le CISSS de la Gaspésie

Dans son dernier rapport déposé ce matin, la Vérificatrice générale affirme que des lacunes graves ont…
Plus de la moitié des journalistes est victime de cyberharcèlement, dévoile une étude de la FNCC–CSN

Plus de la moitié des journalistes est victime de cyberharcèlement, dévoile une étude de la FNCC–CSN

Plus de la moitié des journalistes, chroniqueuses, chroniqueurs, animatrices et animateurs des médias québécois a été…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Journée mondiale de la santé mentale

Le réseau est dans le trou en ce qui a trait au financement des soins de santé mentale

Alors que l’on souligne aujourd’hui la journée mondiale de la santé mentale, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) dénonce le fait que le réseau n’a pas les montants nécessaires pour répondre aux besoins grandissants de la population.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les établissements du réseau de la santé et des services sociaux subissent un manque à gagner majeur pour parvenir à donner les services de santé mentale. La FSSS-CSN a calculé ce manque à gagner cumulatif depuis 2013-2014.

  • Pour la mission de la santé mentale, le manque à gagner est de 322 millions de dollars.
  • Pour la mission de la déficience intellectuelle, le manque à gagner est de 449 millions de dollars.

La FSSS-CSN évalue que la mission de la santé mentale subit plus de 101 millions de dollars de coupes budgétaires pour l’année en cours. Ce montant est de plus de 156 millions de dollars pour la mission de la déficience intellectuelle.

« Tout au long de la journée, nous verrons plusieurs acteurs de la société parler de l’urgence d’agir en santé mentale. Malheureusement, un des acteurs majeurs pour aider la population est dans le trou. Le réseau de la santé et des services sociaux accuse un manque à gagner qui se creuse année après année. Si on ne veut pas continuer d’échapper des gens qui ont besoin d’aide, le gouvernement doit utiliser une part des surplus qu’il a en poche pour redresser la situation », explique Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket