Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le STTRC dénonce à nouveau une coupe à blanc faite à Radio-Canada

Du même SUJET

Nouvelle manifestation au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Nouvelle manifestation au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

En ce jour de la fête des Mères, les membres du Syndicat des travailleuses et des…
Tuer le Publisac aura des impacts majeurs : la CSN demande l’intervention du gouvernement

Tuer le Publisac aura des impacts majeurs : la CSN demande l’intervention du gouvernement

La ville de Montréal a pris une décision unilatérale en annonçant la mise en place d’un…
COOP Lanaudière : une longue grève, des scabs et une négociation qui piétine

COOP Lanaudière : une longue grève, des scabs et une négociation qui piétine

Dans une décision rendue le 25 mars dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a reconnu la…
Les syndiqué-es appuient les familles et rendent hommage à leurs défunts

Les syndiqué-es appuient les familles et rendent hommage à leurs défunts

En ce jour de la fête des morts, les membres du Syndicat des travailleuses et des…
Débrayage simultané à l’hôtel Delta et Hilton à Québec

Débrayage simultané à l’hôtel Delta et Hilton à Québec

Les employé-es des hôtels Delta et Hilton de Québec entament ce dimanche une journée de grève…
Conflit au cimetière Notre-Dame-des-Neiges: AURA-t-on enfin une fabrique qui négocie sérieusement ? 

Conflit au cimetière Notre-Dame-des-Neiges: AURA-t-on enfin une fabrique qui négocie sérieusement ? 

Alors que la Fabrique Notre-Dame se réjouit de pouvoir enfin relancer le spectacle son et lumière…

Compressions

IMG_0394

Le STTRC dénonce à nouveau une coupe à blanc faite à Radio-Canada

Le syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada (STTRC) dénonce la suppression de 13 postes permanents et 3 postes contractuels à Radio Canada International (RCI). La Société Radio-Canada (SRC) invoque une restructuration nécessaire pour assurer la pérennité et la pertinence de RCI. Mais dans les faits, ces compressions auront plutôt comme principal impact d’amputer le caractère international de RCI.

Ce n’est pas la première fois que RCI subit les assauts de la direction de Radio-Canada. Mais cette fois-ci, la direction a choisi de délaisser le mandat de RCI, d’être la voix du Canada à l’étranger pour plutôt « se rapprocher des communautés installées au Canada ». La loi sur la radiodiffusion explique pourtant clairement que Radio-Canada doit fournir un service international (article 46,2).

En pratique, cela veut dire de permettre à des auditrices et des auditeurs se trouvant sur les cinq continents d’avoir accès à une information qui leur permet de mieux comprendre les réalités canadiennes. Les avancées technologiques des dernières années devraient encore plus facilement rendre possible l’atteinte de cet objectif.

Au lieu de cela, l’actuelle direction de la SRC choisit une approche qui met l’accent sur la mise en valeur du multiculturalisme canadien. Ce n’est pas le mandat confié par le Parlement canadien à RCI.

Le STTRC demande que Radio-Canada annule les suppressions de postes annoncées et donne à RCI les ressources humaines et techniques nécessaires pour réaliser pleinement son mandat. RCI ne doit pas devenir un média qui ne s’adresse qu’à certaines communautés culturelles canadiennes, mais demeurer la voix du Canada à l’étranger.

À propos
Le syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada (STTRC, ancien SCRC) compte plus de 2500 membres au Québec et à Moncton. Il est affilié à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et à la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC).

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket