Les agents de sécurité votent pour l’entente de principe

Articles récents

Budget fédéral 2024 - Toujours pas assez de logements d'ici 2030

Budget fédéral 2024 - Toujours pas assez de logements d'ici 2030

Les nouvelles dépenses d’Ottawa pour le logement, annoncées avant le budget, représentent un effort louable d’augmentation…
Un employeur qui perd la carte pour des jeans

Un employeur qui perd la carte pour des jeans

La quarantaine de travailleurs de Shred-It n’ont eu d’autre choix que d’entrer en grève ce matin…
La CSN déçue de la décision de la Cour suprême du Canada

La CSN déçue de la décision de la Cour suprême du Canada

La CSN est déçue de la décision de la Cour suprême du Canada de ne pas…
Vote de grève à l’unanimité chez les Autobus Brissette & Frères

Vote de grève à l’unanimité chez les Autobus Brissette & Frères

Hier soir, lors d’une assemblée générale extraordinaire, les membres du Syndicat des chauffeurs d’autobus de Brissette…
Consultation sur l'avenir de la forêt: les travailleurs et travailleuses doivent être au centre des préoccupations, insistent les organisations syndicales

Consultation sur l'avenir de la forêt: les travailleurs et travailleuses doivent être au centre des préoccupations, insistent les organisations syndicales

Alors que se tient aujourd’hui la Rencontre nationale des partenaires sur l’avenir de la forêt, les…
Pénurie de travailleurs sylvicoles : la solution est à portée de mains

Pénurie de travailleurs sylvicoles : la solution est à portée de mains

À l’aube de la saison des travaux sylvicoles, le Conseil central du Bas-Saint-Laurent, la Fédération de…

Conflit évité à l’aéroport de Dorval

Raynald Leblanc
Raynald Leblanc

Les agents de sécurité votent pour l’entente de principe

Les agents de sécurité d’Aéroport de Montréal (ADM) à Dorval ont voté dans une proportion de 81 % pour l’entente de principe intervenue la semaine dernière entre les négociateurs syndicaux et patronaux.

Cinquante-neuf agents affiliés à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) ont voté pour l’entente de principe alors que 14 d’entre eux ont voté contre.

« Cette entente permet d’éviter un conflit de travail qui aurait pu être long et pénible pour tout le monde. La direction d’ADM s’assure de conserver l’expertise des agentes et des agents et les gains que nous sommes allés chercher pour eux sont plus qu’appréciables », souligne Denis Marcoux, président de la FEESP.

Réparer une injustice

Les membres du Syndicat des agents de sécurité d’ADM (SAS-ADM) ont voté pour la grève en avril parce qu’ils s’étaient vu imposer des diminutions salariales de plusieurs milliers de dollars annuellement.

Il y a plus d’un an, ADM a changé de sous-traitant afin d’assurer la sécurité de l’aéroport à l’extérieur de la zone douanière. Les 140 agentes et agents qui détiennent une expertise très pointue ont donc été cédés au nouveau sous-traitant (Garda) qui avait diminué les salaires.

L’entente prévoit des majorations de plus de 5 % pour les salariés avec plus de quatre ans d’ancienneté, le paiement complet du stationnement par l’employeur et diverses bonifications dans les échelles salariales et les primes.

« Les salariés pourront rattraper une grande partie des pertes financières imposées depuis plus d’un an par le nouvel employeur. Le syndicat va poursuivre sa lutte pour une reconnaissance accrue de son rôle et de son professionnalisme dans la sécurité de l’aéroport », affirme Jean-Philippe Dionne, conseiller syndical à la FEESP-CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023