Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les cols blancs CSN rejettent les offres finales de la Ville

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…
Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Lors d’une assemblée générale qui s’est tenue ce lundi soir, les membres du Syndicat des travailleuses…
Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Les répondantes et répondants médicaux d’urgence (RMU) et le personnel de bureau d’Urgences-santé œuvrent dans l’ombre…
Grève imminente chez Autobus Chambly

Grève imminente chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce mercredi 16 novembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des…

Ville de Sainte-Agathe-des-Monts

Les cols blancs CSN rejettent les offres finales de la Ville

Les membres du Syndicat des cols blancs de la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts – CSN se sont réunis en assemblée générale, le 21 janvier dernier, afin de se prononcer sur la dernière offre de l’employeur qualifiée par ce dernier de finale et globale.

« L’offre de la Ville n’était ni plus ni moins que la même offre que celle déposée en octobre dernier », déplore la présidente par intérim du syndicat, Janie Miron. L’assemblée générale a été catégorique à l’égard de cette offre en se prononçant à 95 % en faveur de son rejet. Cette proposition patronale clairement rejetée renie toujours les enjeux syndicaux fondamentaux au cœur du litige de la négociation en cours depuis plus de trois ans.

La Ville camoufle son entêtement derrière une fausse préoccupation envers l’équité entre cols bleus et cols blancs, prétendant ne pas vouloir octroyer aux cols blancs une enveloppe salariale supérieure à celle accordée aux cols bleus de la Ville récemment.

Pourtant, la structure salariale actuelle des cols blancs est manifestement, aux yeux de l’employeur, une panacée en matière d’iniquité et d’injustice. Son incohérence alimente et engendre des inégalités importantes en matière d’équité salariale, en plus de placer le niveau de rémunération en dessous de ceux des cols blancs des villes avoisinantes de la région. Les études du Conseil des municipalités du Québec démontrent même un recul de 2$ l’heure comparativement à la moyenne provinciale pour les mêmes types d’emploi.

De plus, la contribution actuelle de l’employeur au REER des syndiqués est la plus basse de la région. Avec la maigre contribution de la Ville au REER des employés cols blancs, après 35 ans de service, un salarié retraité n’arrive pas à atteindre le seuil minimum recommandé pour une retraite décente. Des injustices inacceptables pour une municipalité qui se dit d’autant plus préoccupée par les questions d’équité.

« Pour ajouter l’insulte à l’injure, après avoir conclu la convention collective des cols bleus, la Ville vient de bonifier de façon significative les avantages sociaux de ses cadres. Il est clair que nous sommes les négligés de la Ville. Les dirigeants ont manifestement peu de considération pour nos fonctions et responsabilités qui sont en pratique des catégories d’emplois à prédominance féminine. », ajoute madame Miron. La demande d’ajustement des salaires de la partie syndicale représente un investissement de 32 000 $ de la part de la municipalité et ferait passer l’écart salarial de 15% à 13% entre les cols blancs et bleus de la Ville.

Les parties se rencontreront le 27 janvier prochain

Au terme de leur assemblée générale du 21 janvier, les membres ont renouvelé leur mandat de grève, ainsi que leur fond de soutien en appui à leur lutte et se sont dirigés à la séance du conseil municipal pour annoncer leur décision aux élus de la municipalité. Rappelons que la convention collective est échue depuis le 31 décembre 2010. Le Syndicat des cols blancs de la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts – CSN représente une vingtaine d’employées et d’employés et est affilié à la Fédération des employées et employés des services publics de la CSN (FEESP-CSN) et au Conseil central des Laurentides CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket