Négociation à l’Aluminerie Alcoa de Baie-Comeau

31 mai 2019

Les membres acceptent l’entente de principe à 85,6 %

Notre entente stabilise la main-d’œuvre actuelle, prévoit l’ouverture de 15 nouveaux postes permanents et l’introduction de 45 postes de relève

Les membres du Syndicat national des employés de l’aluminium de Baie-Comeau–CSN (SNEABC) ont accepté à 85,6 % l’entente de principe intervenue avec leur employeur le 21 mai dernier. Après avoir pris connaissance du contenu de celle-ci dans le cadre de deux assemblées générales, qui ont eu lieu mardi et mercredi dernier, les 700 travailleurs se sont prononcés en faveur de l’entente ce vendredi 31 mai, par voie d’un scrutin secret tenu de 6 h à 21 h.

« Notre nouveau contrat de travail de six ans ne comprend aucune nouvelle sous-traitance, ce qui implique qu’aucune des tâches actuellement faites par nos membres ne sera confiée à des travailleurs hors accréditations. Notre entente stabilise la main-d’œuvre actuelle, prévoit l’ouverture de 15 nouveaux postes permanents et l’introduction de 45 postes de relève. En plus des augmentations de salaire totalisant près de 16,55 % sur 6 ans, notre nouveau régime de retraite à prestation cible, qui entrera en vigueur seulement en janvier 2021, comporte des gains importants tels qu’une rente supérieure au régime à prestation déterminée et une contribution patronale supérieure, ce qui représente un investissement majeur », de préciser Michel Desbiens, président du SNEABC.

« Nous sommes très fiers de ce nouveau contrat de travail qui vient garantir des emplois de qualité bien rémunérés dans un domaine où notre expertise est reconnue mondialement. En tout, ce sont plusieurs millions de dollars qui sont répartis sur la durée de la nouvelle convention collective et qui viennent bonifier les régimes de retraite, la masse salariale et les autres conditions de travail », de souligner Louis Bégin, président de la Fédération de l’industrie manufacturière–CSN.

« Nous sommes toujours très heureux lorsque nous réussissons à nous entendre avec un employeur avant même l’échéance de la convention collective, qui se terminait aujourd’hui même. Je tiens à saluer chaleureusement le travail des comités de négociation et de mobilisation qui, en moins de quatre mois, ont bouclé cette négociation avec brio, à la satisfaction des membres du syndicat », de conclure Guillaume Tremblay, président du Conseil central Côte-Nord–CSN.

Le Syndicat national des employés de l’aluminium de Baie-Comeau–CSN rassemble 700 travailleurs affiliés à la Fédération de l’industrie manufacturière–CSN, qui compte plus de 30 000 travailleuses et travailleurs réunis au sein de 320 syndicats, partout au Québec.

Le Conseil central Côte-Nord–CSN regroupe plus de 50 syndicats représentant sur une base régionale plus de 5500 travailleuses et travailleurs de tous les secteurs d’activité.

← Précédent Vote de grève du personnel enseignant 30 mai 2019
Suivant → Les représentants syndicaux rencontrent la députée Marwah Rizqy 1 juin 2019
Partager
Région
  • Côte-Nord
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN), Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN)
Pour information
Martin Petit
Conseiller aux communications 514 894-1326 martin.petit@csn.qc.ca

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/les-membres-acceptent-lentente-de-principe-a-856/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.