Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les syndicats déposent une pétition pour dénoncer les compressions budgétaires et réclamer la démission du président du C.A.

Du même SUJET

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
La CSN prête à travailler dans une vision commune

La CSN prête à travailler dans une vision commune

Hier, de hauts fonctionnaires du ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le…
Le STTuBAnQ tient un BBQ de solidarité

Le STTuBAnQ tient un BBQ de solidarité

En ce jeudi 16 juin, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs uni-es de Bibliothèque et Archives…
Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Les congressistes présents ont pu échanger sur de nombreux enjeux touchant le monde du travail :…
Le Conseil central du Saguenay–Lac-Saint-Jean–CSN tient son 38e Congrès cette semaine

Le Conseil central du Saguenay–Lac-Saint-Jean–CSN tient son 38e Congrès cette semaine

Sous le thème « 100 ans présent, toujours de l’avant ». L’évènement, qui se poursuit jusqu’à jeudi, réunira…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Séance du conseil d'administration du CSSS des Îles-de-la-Madeleine

Les syndicats déposent une pétition pour dénoncer les compressions budgétaires et réclamer la démission du président du C.A.

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) dénonce depuis plusieurs mois les compressions budgétaires au CSSS des Îles-de-la-Madeleine et les impacts qu’elles entraînent sur les travailleuses et travailleurs et sur les services. Les syndicats FSSS profiteront de la tenue de la séance du conseil d’administration du CSSS pour déposer une pétition de plus 2000 signatures dénonçant ces compressions et réclamant la démission du président du C.A.

La FSSS poursuit ses interventions pour dénoncer les compressions au CSSS des Îles. Le personnel qui travaille à l’unité multiclientèle déposera notamment une lettre adressée aux membres du C.A pour leur expliquer leurs préoccupations quant à la réorganisation du travail. Ces travailleuses et travailleurs sont à bout de souffle et ne peuvent continuer de vivre dans l’insécurité et l’instabilité quant aux changements que souhaite faire la direction. De plus, les syndicats sont toujours en attente des résultats du sondage portant sur le climat de travail réalisé par l’employeur. Les syndicats de la FSSS profiteront de la tenue de la séance du C.A. pour déposer une pétition contenant plus de 2 000 signatures. Cette pétition dénonce les compressions budgétaires et réclame la démission du président du C.A. du CSSS.

Le vice-président régional de la FSSS–CSN, Guy Grenier, interpelle les membres du C.A et du comité de direction afin qu’ils se prononcent publiquement sur les compressions budgétaires. « Pourquoi est-ce que ce sont toujours les syndicats qui ont la tâche de défendre les services publics et le financement adéquat du réseau de la santé et des services sociaux? Les membres du C.A ont pourtant une responsabilité à l’égard du bien-être de la population et devraient se faire entendre auprès des autorités compétentes. Les réponses fournies par le comité de direction suite aux débats entourant le plan de redressement budgétaire sont toujours les mêmes : ce sont des coupures exigées par l’Agence et on doit s’y conformer. Il est grand temps que le comité de direction et le C.A se prononcent publiquement contre la baisse du financement imposée par le ministère de la Santé et des Services sociaux. »

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) compte plus de 125 000 membres dans les secteurs privé et public. La FSSS–CSN est la plus grande organisation syndicale du secteur de la santé et des services sociaux.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket