Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les travailleuses et les travailleurs choisissent le SCRC (FNC-CSN)

Du même SUJET

Toujours retomber sur ses pattes

Toujours retomber sur ses pattes

Les militantes du Syndicat des travailleuses et travailleurs du Groupe Vétéri Médic–CSN ne l’ont jamais eu…
Les cols bleus d’Archibald choisissent la CSN

Les cols bleus d’Archibald choisissent la CSN

Le certificat d’accréditation vise « toutes et tous les salarié-es au sens du Code du travail en…
Les animatrices et animateurs en francisation du Cégep de l’Outaouais choisissent la CSN

Les animatrices et animateurs en francisation du Cégep de l’Outaouais choisissent la CSN

Comme les animatrices et animateurs en francisation du Cégep de Saint-Laurent et du Collège de Bois-de-Boulogne,…
Le projet de loi 35 doit être adopté avant la fin de la session parlementaire, estiment les associations d’artistes

Le projet de loi 35 doit être adopté avant la fin de la session parlementaire, estiment les associations d’artistes

Les principales associations d’artistes (l’APASQ, l’AQAD, l’ARRQ, la GMMQ, la FNCC–CSN, la SARTEC, TRACE, l’UDA et…
Les salarié-es de TecFab International ont quitté le syndicat Unifor pour se rallier à la CSN

Les salarié-es de TecFab International ont quitté le syndicat Unifor pour se rallier à la CSN

C’est ce que confirme le Conseil central du Cœur du Québec–CSN. Selon le président Paul Lavergne,…
Les employé-es municipaux de Bonaventure obtiennent une première convention

Les employé-es municipaux de Bonaventure obtiennent une première convention

Trois ans après avoir rejoint les rangs de la CSN, les employé-es de la municipalité de…

Révision des accréditations à Radio-Canada

Les travailleuses et les travailleurs choisissent le SCRC (FNC-CSN)

Aujourd’hui, le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) a dévoilé le résultat du vote à l’issue duquel près 3000 travailleuses et travailleurs ont fait leur choix entre le Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN) et le Syndicat canadien de la fonction publique 5757 (FTQ).

« Nous sommes très heureux du résultat de cet important vote imposé par l’employeur. Pour le SCRC, il s’agit d’un gain important à l’issue d’une campagne qui dure depuis plusieurs mois et qui a demandé environ trois ans de réflexions et de consultations. Notre syndicat a été choisi par la majorité et nous représenterons désormais environ 3000 membres avec qui nous allons travailler pour négocier de bonnes conditions de travail, favorisant une production et une diffusion publiques digne de ce nom à la population du Québec et de Moncton », précise Isabelle Montpetit, présidente du SCRC.

Rappelons que Radio-Canada a demandé le 31 mai 2012 au CCRI de revoir la structure syndicale de ses employé-es travaillant au Québec et à Moncton. Le vote s’est déroulé dernièrement, soit du 15 au 26 juin dernier.

« Pour la FNC-CSN, le résultat de ce vote confirme la place prépondérante qu’elle occupe dans le secteur des médias. Nous étions déjà l’organisation syndicale la plus représentative, cela explique, en grande partie, le choix exprimé par les travailleuses et les travailleurs de Radio-Canada. Afin d’améliorer leurs conditions de travail et, du même coup, de défendre et préserver la SRC, nous avons déjà longuement réfléchi au contenu de la convention collective que nous devrons négocier sous peu. Nos nouveaux membres seront à même de constater qu’ils ont fait le bon choix », souligne Pierre Roger, président de la Fédération nationale des communications-CSN.

« La CSN est fière du résultat de ce vote. Au nom du comité exécutif de la CSN, je désire saluer l’arrivée de nouvelles travailleuses et de nouveaux travailleurs au sein de notre confédération. Nous les remercions de leur confiance et nous leur garantissons toute notre solidarité. Nous les assurons de notre soutien indéfectible, de notre respect de leur autonomie et de notre appui, autant dans les décisions qui seront prises, que dans leurs efforts pour améliorer leurs conditions de travail », assure Jacques Létourneau, président de la CSN.

Avant la fusion, le Syndicat des communications de Radio-Canada représentait 1600 membres au Québec et à Moncton. Il est affilié à la Fédération nationale des communications-CSN, qui regroupe 7000 membres œuvrant dans les domaines des communications et de la culture.

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s’engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket