Nous n’avons pas lancé la serviette, la lutte continue !

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Des centaines de militantes et de militants de la Fédération de la santé et des services…
L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

Le vice-président de la CSN, David Bergeron-Cyr, rencontrait ce matin des représentantes des Médecins québécois pour…
Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Réunis en assemblée générale le mardi 24 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Le gouvernement de la CAQ prépare une profonde transformation en santé et services sociaux. L’actualité nous…
Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Ce jeudi 26 janvier au matin, tout juste après avoir conclu un pacte de front commun…
Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Sans contrat de travail depuis bientôt 13 mois, les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs…

Plan de compressions budgétaires au Centre jeunesse du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Nous n’avons pas lancé la serviette, la lutte continue !

Les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Centre jeunesse du Saguenay–Lac Saint-Jean-CSN se réunissent en assemblée générale ce jeudi 9 janvier 2014 à Jonquière, afin d’adopter un plan d’action de mobilisation pour continuer la lutte entreprise depuis l’automne 2013.

En effet, rappelons que la direction générale du Centre jeunesse du Saguenay – Lac-Saint-Jean a décidé de procéder à la fermeture du Foyer de groupe de Roberval, privant ainsi des enfants, âgés entre 9 et 13 ans, de services spécialisés dont ils ont besoin et qu’ils sont en droit de recevoir dans leur région. N’oublions pas également la fermeture du point de service de La Baie qui privera les enfants et leur famille de ce secteur de services à proximité. « Nous sommes loin d’avoir lancé la serviette, la lutte continue. Nous avons toujours eu à cœur les services aux enfants et à leur famille de notre région, plus particulièrement ceux qui sont en grande vulnérabilité et ce n’est pas vrai que la période des Fêtes nous a refroidis ! » d’indiquer Nancy Poulin, présidente du syndicat. « Par nos arguments et nos actions, nous avons été en mesure de faire la démonstration que les services de l’unité la Parenthèse étaient primordiaux dans le continuum de services, résultat : la direction générale a dû revenir sur sa décision et garder ouverte cette unité. Nous en ferons de même pour le Foyer de groupe de Roberval et le bureau de La Baie », de conclure madame Poulin.

Monsieur Jeff Begley, président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) sera présent à l’assemblée générale de jeudi, afin de soutenir cette lutte régionale qui se transforme en lutte provinciale. En effet, la FSSS-CSN est à mettre en place un plan d’action provincial afin de contrer les coupures sauvages dont nos enfants et leur famille sont victimes. « Le ministère de la santé et des services sociaux se doit de prioriser les enfants les plus vulnérables de notre société et la FSSS ne laissera pas le ministère faire du Centre jeunesse du Saguenay – Lac-Saint-Jean un « exemple » de ce que devraient être les services aux enfants et à leur famille », d’affirmer Jeff Begley. « Le ministère n’a qu’à se rappeler que des fermetures de foyers de groupe se sont déjà faites dans le passé dans d’autres Centres jeunesse du Québec et que ces services ont dû rouvrir après avoir constaté que ces fermetures étaient une erreur », de poursuivre le président de la FSSS-CSN.

Foyer de groupe de Roberval

Dans les faits, le Foyer de groupe de Roberval est un service spécialisé qui accueille jusqu’à huit enfants âgés entre 9 et 13 ans. Ces enfants présentent des difficultés graves d’adaptation dans leur famille, à l’école et dans leurs relations interpersonnelles. Ils présentent également des troubles de comportement qui se sont développés à la suite de problèmes familiaux persistants et les parents de ces enfants ne sont plus en mesure de répondre à leurs besoins. Le foyer de groupe a été ouvert en 2008 suite à une analyse des besoins des enfants de notre région et du constat d’une absence de service pour ce type de clientèle. En effet, celle-ci se retrouvait trop souvent dans des unités de réadaptation avec des adolescents beaucoup plus âgés et qui ne présentaient pas les mêmes besoins de réadaptation. Encore aujourd’hui, nous avons la certitude que les besoins identifiés en 2008 pour ces enfants demeurent les mêmes et que cette ressource est entièrement justifiée.

Bureau de La Baie

En ce qui concerne le bureau de La Baie, celui-ci avait été ouvert en avril 1996 suite au plan d’organisation du Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui faisait alors la promotion des services aux usagers directement dans leur milieu et ce, dans le but de favoriser la collaboration avec les partenaires. Ainsi, la décision de fermer ce bureau privera la population de Ville de La Baie et ses environs de services de proximité, puisque ceux-ci seront prodigués par le personnel du bureau de Chicoutimi et ce, pour une économie d’environ 80 000 $ par année. Cette décision qui nous apparaît totalement inacceptable pour les enfants et leur famille de La Baie l’est d’autant plus pour la clientèle provenant de secteur plus éloigné, comme Petit Saguenay, qui se situe à 90 kilomètres du bureau de Chicoutimi.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 125 000 membres dans les secteurs privés et public. La FSSS représente la majorité des travailleuses et des travailleurs du secteur de la santé et des services sociaux, aussi bien au niveau régional que national.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket