Les défis intergénérationnels

Louise Leblanc
18 novembre 2016

On ne peut pas parler des jeunes sans parler des moins jeunes

L’événement s’est terminé par des engagements en terme d’actions et de revendications.

Un 6e rassemblement des jeunes s’est tenu les 17 et 18 novembre dans la région de Québec. Plus de cinquante jeunes, provenant des syndicats de la CSN, se sont réunis pour discuter des défis intergénérationnels. Ils ont débattu de sujets qui les interpellent comme l’ancienneté, les disparités de traitement, la mobilisation et le sens du travail de même que de l’importance de poursuivre la campagne en faveur du rehaussement du salaire minimum horaire à 15 $. Plusieurs conférencières et conférenciers sont venus les rencontrer. L’événement s’est terminé par des engagements en terme d’actions et de revendications.

IMG_0545
Louise Leblanc

Les participantes et les participants ont aussi profité de l’occasion pour appuyer solidairement deux syndicats de l’hôtellerie en grève dans la région : l’Hôtel Pur et l’Hôtel Classique.

Dès 7 heures ce matin, les grévistes ont reçu la visite des jeunes de la CSN. Le prochain rendez-vous des jeunes sera l’école de la Relève qui aura lieu du 2 au 5 février 2017.

Nous vous invitons à consulter le dépliant et à vous inscrire en ligne.

← Précédent Le CCMM dénonce les impacts de l’austérité sur les services aux enfants 17 novembre 2016
Suivant → Un pas dans la bonne direction 18 novembre 2016
Partager
Région
  • L'ensemble du Québec
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/on-ne-peut-pas-parler-des-jeunes-sans-parler-des-moins-jeunes/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.