Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Qu’attend le gouvernement pour légiférer?

Du même SUJET

Gouverner par arrêtés dans le réseau de la santé et des services sociaux : ça suffit!

Gouverner par arrêtés dans le réseau de la santé et des services sociaux : ça suffit!

Devant l’urgence d’agir pour soulager la pression insoutenable qui repose sur les épaules des professionnelles en…
Des briseurs de grève au Marriott Château Champlain

Des briseurs de grève au Marriott Château Champlain

Le Marriott Château Champlain a fait appel à huit personnes embauchées après le début des négociations…
Les travailleuses forcent le gouvernement à agir en santé et dans les services de garde

Les travailleuses forcent le gouvernement à agir en santé et dans les services de garde

Le discours d’ouverture de la nouvelle session parlementaire de François Legault prouve que les actions des…
La CSN manifeste contre Tidan Inc. et le Marriott Château Champlain

La CSN manifeste contre Tidan Inc. et le Marriott Château Champlain

Une centaine de membres, militants et militantes de la CSN ont manifesté à Montréal samedi après-midi…
La CSN en faveur de la régularisation des personnes migrantes précaires : appel à l’action

La CSN en faveur de la régularisation des personnes migrantes précaires : appel à l’action

La CSN invite tout le monde à appuyer la campagne Essentiel.le.s d’Amnistie internationale Canada francophone en…
Victoire à l’Accueil Bonneau

Victoire à l’Accueil Bonneau

Dans une rare décision rendue au cours des derniers jours, le tribunal d’arbitrage invalide l’abolition de…

Exploitation des travailleurs d’agence

2017-06-12_agence-placement_CSN

Qu’attend le gouvernement pour légiférer?

Le gouvernement doit légiférer rapidement afin de faire cesser l’exploitation dont sont victimes les travailleuses et les travailleurs employés par des agences de placement. C’est le message qu’avait livré la CSN dans le cadre du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre en février dernier, et qu’elle réitère ces jours-ci à la suite de la publication d’une série d’articles dans le quotidien La Presse.

« C’est une exploitation qui frôle l’esclavagisme, dénonce Jean Lacharité, vice-président de la CSN. Au 21e siècle, il est tout à fait inconcevable que des hommes et des femmes, immigrantes et vulnérables, travaillent dans des conditions aussi affligeantes », note-t-il. La CSN presse le gouvernement de Philippe Couillard de donner suite à sa promesse lancée en février dernier de rouvrir la Loi sur les normes du travail pour améliorer les conditions de travail de ces travailleurs. « Il y a urgence d’agir, d’autant plus que le Québec est la seule province canadienne où les agences ne sont pas encadrées légalement. »

Un patronat complice ?

Dès 2013, la CSN, en collaboration avec d’autres organisations syndicales, déposait au Conseil consultatif du travail et de la main-d’œuvre (CCTM), une importante recherche mettant en lumière l’urgence d’encadrer légalement ces milieux d’emploi. Mais les représentants patronaux, siégeant aussi au CCTM, avaient refusé de donner suite aux recommandations syndicales. « Comment le patronat peut-il tolérer une telle situation? N’a-t-il pas à cœur le sort de ces femmes et de ces hommes? », déclare Jean Lacharité en conclusion.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket