Soucy International : des augmentations de 22 % dès la première année

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Des centaines de militantes et de militants de la Fédération de la santé et des services…
Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Réunis en assemblée générale le mardi 24 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Ce jeudi 26 janvier au matin, tout juste après avoir conclu un pacte de front commun…
Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Sans contrat de travail depuis bientôt 13 mois, les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs…
Une entente de principe aux Jardins Charlesbourg

Une entente de principe aux Jardins Charlesbourg

Le 24 janvier, les travailleuses et les travailleurs de la résidence Les Jardins Charlesbourg à Québec…
Grève des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud

Grève des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud

Les membres du Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud­­­ (CSN) vont déclencher une grève de…

Entente de principe

2022-02-02_Soucy_CSN

Soucy International : des augmentations de 22 % dès la première année

Les 250 travailleuses et travailleurs de l’entreprise Soucy International, à Drummondville, ont entériné cette semaine l’entente de principe intervenue entre leur syndicat CSN et l’employeur.

Dès la première année, tous les salarié-es de l’usine toucheront des augmentations salariales de 22 %. Au terme de la convention, d’une durée de cinq ans, le salaire à la base de l’échelle passera ainsi de 20,29 $ à 27,46 $ l’heure. Le salaire au sommet de l’échelle grimpera de près de 10 $ pour atteindre 37,51 $ l’heure. Avec la nouvelle prime de fidélité négociée (1 $ l’heure après 10 ans, 2 $ après 20 ans), plusieurs employés toucheront 30 % d’augmentation à la signature de la convention, prévue au cours des prochains jours.

Les employé-es ont également négocié une clause leur permettant de faire face à l’augmentation du coût de la vie : ils toucheront des augmentations minimales de 3 % en 2023 et de 2,5 % pour chacune des années subséquentes. Si l’inflation venait à dépasser ces seuils, les augmentations seraient corrigées jusqu’à hauteur de 4 % par année.

« Quand on se tient debout, quand on est solidaires, ça rapporte !, se réjouit le président du syndicat CSN, Paul Ferron. Notre monde a fait preuve d’une très belle solidarité. On a accepté de concentrer toutes nos énergies sur ce que nous avons en commun. Nous avons misé sur de bonnes augmentations salariales au bénéfice de tout le monde. Quand on regarde le résultat, on voit que ça a été payant ! »

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses de Soucy International est affilié à la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN) et au Conseil central du Cœur-du-Québec (CCCQ–CSN). Il représente 250 soudeurs, mouleurs, machinistes et assembleurs des deux usines Soucy International de Drummondville, qui assemblent le matériel destiné à la fabrication des VTT et de certains équipements agricoles et militaires.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket