Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Traversiers pour la Davie : une bonne nouvelle qui se faisait attendre

Du même SUJET

Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Les congressistes présents ont pu échanger sur de nombreux enjeux touchant le monde du travail :…
Il ne faut pas oublier celles et ceux qui vivent de la forêt

Il ne faut pas oublier celles et ceux qui vivent de la forêt

Afin de rétablir la population de caribous forestiers, la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN) est consciente…
La CAQ trouvera la CSN sur son chemin

La CAQ trouvera la CSN sur son chemin

À l’approche de la prochaine campagne électorale, la présidente de la CSN, Caroline Senneville, met en…
La Coalition Union 138 reçoit des appuis

La Coalition Union 138 reçoit des appuis

À l’aube du déploiement de son plan d’action, la Coalition Union 138 obtient des appuis de…
Un budget globalement favorable aux travailleurs

Un budget globalement favorable aux travailleurs

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) se réjouit de constater que la vigueur de la reprise…
Chantier Davie : une entente historique

Chantier Davie : une entente historique

Réunis en assemblée générale à la tête des ponts, les membres du Syndicat des travailleurs du…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Stratégie maritime

Wikimedia commons - Giggel
Wikimedia commons - Giggel

Traversiers pour la Davie : une bonne nouvelle qui se faisait attendre

La CSN se réjouit de l’intention du gouvernement fédéral d’octroyer au chantier maritime Davie le contrat de la construction de deux nouveaux traversiers devant assurer la liaison entre les Îles-de-la-Madeleine, l’Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse.

« Depuis des mois, des années que nous déplorons le fait qu’Ottawa ait largement ignoré le chantier Davie lors de l’attribution de contrats publics, un chantier qui représente pas moins de la moitié de la capacité de construction navale au Canada, affirme Jacques Létourneau, président de la CSN. Le gouvernement fédéral annonce aujourd’hui son intention de conclure un marché avec la Davie pour deux nouveaux traversiers, c’est une bonne nouvelle que nous attendions depuis trop longtemps. Maintenant, nous allons attendre les signatures officielles afin d’évaluer les répercussions directes en matière d’emploi pour le chantier de Lévis. »

La centrale syndicale prend acte des termes du préavis d’adjudication de contrat diffusé par le gouvernement fédéral et demeure convaincue que seul le chantier maritime de la Davie puisse répondre aux exigences du gouvernement fédéral. « Le travailleuses et les travailleurs de la Davie ont maintes fois démontré leur capacité à pouvoir livrer les commandes dans les délais prévus et sans dépassement de coûts. On ne se racontera pas d’histoire, les autres chantiers maritimes canadiens ont reçu tellement de contrats du fédéral qu’ils ne pourraient jamais livrer ces deux traversiers dans les délais prévus », de constater le président de la CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket