Traversiers pour la Davie : une bonne nouvelle qui se faisait attendre

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

Avec ses alliés des autres grandes centrales syndicales et les organismes de défense des chômeurs, la…
La transition économique comme voie de passage

La transition économique comme voie de passage

Avec le débat qui s’anime au sujet du caribou forestier, il faut entendre le cri du…
Des gains majeurs pour les employés de bureau du chantier Davie

Des gains majeurs pour les employés de bureau du chantier Davie

Réunis en assemblée générale cet après-midi, les membres du Syndicat des employés de bureau du chantier…
Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Trente organisations communautaires et syndicales se rassemblent, appuyées par de nombreux groupes et individus des milieux…
Coalition Union 138 expose sa bannière

Coalition Union 138 expose sa bannière

Dans le cadre de sa campagne pour obtenir des différents partis politiques un engagement ferme en…
Le projet de loi C-11 doit rétablir l’équilibre avec les géants du numérique, plaide la FNCC–CSN

Le projet de loi C-11 doit rétablir l’équilibre avec les géants du numérique, plaide la FNCC–CSN

C’est aujourd’hui que la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC–CSN) présentera son mémoire…

Stratégie maritime

Wikimedia commons - Giggel
Wikimedia commons - Giggel

Traversiers pour la Davie : une bonne nouvelle qui se faisait attendre

La CSN se réjouit de l’intention du gouvernement fédéral d’octroyer au chantier maritime Davie le contrat de la construction de deux nouveaux traversiers devant assurer la liaison entre les Îles-de-la-Madeleine, l’Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse.

« Depuis des mois, des années que nous déplorons le fait qu’Ottawa ait largement ignoré le chantier Davie lors de l’attribution de contrats publics, un chantier qui représente pas moins de la moitié de la capacité de construction navale au Canada, affirme Jacques Létourneau, président de la CSN. Le gouvernement fédéral annonce aujourd’hui son intention de conclure un marché avec la Davie pour deux nouveaux traversiers, c’est une bonne nouvelle que nous attendions depuis trop longtemps. Maintenant, nous allons attendre les signatures officielles afin d’évaluer les répercussions directes en matière d’emploi pour le chantier de Lévis. »

La centrale syndicale prend acte des termes du préavis d’adjudication de contrat diffusé par le gouvernement fédéral et demeure convaincue que seul le chantier maritime de la Davie puisse répondre aux exigences du gouvernement fédéral. « Le travailleuses et les travailleurs de la Davie ont maintes fois démontré leur capacité à pouvoir livrer les commandes dans les délais prévus et sans dépassement de coûts. On ne se racontera pas d’histoire, les autres chantiers maritimes canadiens ont reçu tellement de contrats du fédéral qu’ils ne pourraient jamais livrer ces deux traversiers dans les délais prévus », de constater le président de la CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket