Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

IGA Coop Unité Lavernière des Îles-de-la-Madeleine : entente de principe

Du même SUJET

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les membres du Regroupement Les sages-femmes du Québec ont entériné mercredi l’accord de principe intervenu le…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…
La dernière offre patronale rejetée massivement

La dernière offre patronale rejetée massivement

Réunis en assemblée générale ce dimanche, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce Canada (RRC) ont…
Un nouveau syndicat découvre la « manière CSN »

Un nouveau syndicat découvre la « manière CSN »

Nouvellement syndiqués à la CSN, les membres de l’Union des travailleuses et travailleurs de Locweld–CSN étaient…
Les employé-es de bureau du cimetière Notre-Dame-des-Neiges font la grève

Les employé-es de bureau du cimetière Notre-Dame-des-Neiges font la grève

Le Syndicat des employé-es de bureau du cimetière Notre-Dame-des-Neiges–CSN a exercé son droit de grève ce…
Le syndicat dénonce l’usage illégal de scabs

Le syndicat dénonce l’usage illégal de scabs

Le Syndicat des employé-es de la Cie Montour–CSN, en grève depuis le 16 juin dernier, a déposé…

Relations de travail

Gemse im Supermarkt

IGA Coop Unité Lavernière des Îles-de-la-Madeleine : entente de principe

C’est avec satisfaction que le comité de négociation du Syndicat des employés de magasin Coop Lavernière (CSN) a conclu une entente de principe avec la direction du IGA Coop Unité des Îles-de-la-Madeleine, en fin d’après-midi, le mardi 25 juillet. La grande mobilisation des membres, les moyens de pression exercés depuis la semaine dernière et la présence d’un conciliateur du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale ont, sans contredit, facilité la négociation.

En assemblée générale lundi prochain, après avoir pris connaissance du texte négocié, la quarantaine de membres du syndicat devront se prononcer sur l’entente de principe. D’ici là, le syndicat s’abstiendra de commenter le dossier. Conséquemment, les moyens de pression amorcés plus tôt la semaine dernière sont désormais suspendus.

Rappelons que la convention collective est échue depuis le 31 décembre 2016.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket