Voir loin, viser juste

Le 65e Congrès de la CSN du 5 au 9 juin à Montréal

1 juin 2017

Le congrès de la CSN, c'est celui des syndicats affiliés qui définissent l'action et les priorités de la confédération pour le prochain mandat de trois ans.

Les médias sont invités à la conférence de presse de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), à 10 h 30, le lundi 5 juin 2017 à la salle 513a du Palais des congrès de Montréal, à l’occasion de son 65e congrès qui se déroulera sur le thème Voir loin, viser juste. Le président de la CSN, Jacques Létourneau, fera le point sur les propositions qui seront soumises aux quelque 1600 délégué-es provenant des syndicats affiliés et sur la démarche proposée pour les trois années du mandat qui suivront.

Les représentantes et les représentants des médias doivent s’inscrire au préalable à la salle 516a. L’ouverture officielle est à 13 h à la salle de la plénière (517), le lundi 5 juin. La présidente du Conseil central du Montréal métropolitain (CSN), Dominique Daigneault, souhaitera alors la bienvenue aux délégué-es, salarié-es, retraité-es et invité-es de la CSN ainsi qu’aux délégué-es internationaux.

Il sera possible de suivre les activités du congrès de la CSN en s’abonnant aux deux infolettres quotidiennes diffusées tôt le matin et en fin de journée.

Le président de la CSN prononcera le mot d’ouverture vers 14 h. À 16 h, les délégué-es débattront d’une proposition sur la vie syndicale. Suivra vers 17 h une présentation par la 3e vice-présidente Véronique De Sève de la rétrospective des luttes menées par les syndicats, les conseils centraux et les fédérations affiliés depuis le 64e Congrès, en 2014.

Deuxième journée

Le mardi 6 juin, la CSN lancera le Manifeste du 65e Congrès, une déclaration syndicale et politique qui présente ses grandes orientations pour sortir le Québec de cette austérité permanente qui s’est installée depuis l’élection des libéraux de Philippe Couillard. Le Manifeste a été rédigé à la suite d’une consultation auprès des syndicats affiliés qui s’est déroulée entre octobre 2016 et février 2017. « À la résignation, ce Manifeste veut opposer une vision et des revendications pour aller chercher de nouvelles avancées sur le chemin des libertés, des idéaux égalitaires, de la justice sociale et de la solidarité », note-t-on en préambule du Manifeste.

À compter de 10 h, les délégué-es participeront à l’un des neuf ateliers portant sur cinq thématiques :

  • Sécuriser le revenu tout au long de la vie
    • Une réforme de la Loi sur les normes du travail : pourquoi et pour qui ? (Jean Bernier, professeur émérite, Université Laval)
    • Revenu minimum garanti ou salaire minimum et programmes de sécurité de revenu ? (Simon Pepin-Tremblay, IRIS)
  • Développer l’économie et créer des emplois de qualité
    • La 4e révolution industrielle : la fin de l’emploi salarié ? (Simon Lacoste Julien, Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal, UdM)
    • Quel avenir pour le secteur manufacturier ? Quelle place pour le développement des régions ? (Louis J. Duhamel, Deloitte ; Robert Laplante, directeur général de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) ; Léopold Beaulieu, PDG de Fondaction)
  • Lutter contre les changements climatiques
    • Sortir du pétrole. Que peut faire le Québec dans le contexte canadien ? Comment assurer une transition juste ? (Éric Pineault, UQAM)
    • Les changements climatiques. Quels impacts et défis pour les régions du Québec ? (Isabelle Charron, Ouranos)
  • Consolider les services publics
    • Le Québec est-il trop endetté ? Comment financer les services publics et lutter contre la privatisation ? (Mathieu Dufour, IRIS)
  • Renforcer la démocratie
    • Un changement de notre mode de scrutin s’impose. Quel est le choix de la CSN ? (Jean-Pierre Charbonneau, ancien ministre des institutions démocratiques)
    • À l’ère des médias sociaux, quel avenir pour les médias traditionnels et la démocratie ? (Josée Legault, journaliste)

En après-midi, retour en plénière avec la présentation des états financiers 2014-2017 par le trésorier de la CSN, Pierre Patry. À compter de 16 h 30, les discussions reprennent sur la proposition sur la vie syndicale.

Troisième journée

À compter de 8 h 30, les propositions du plan d’action seront présentées aux délégué-es. Ce plan d’action, qui découle du Manifeste, vise à mobiliser les membres de la CSN autour d’enjeux syndicaux et sociaux en vue de la prochaine élection québécoise, prévue en octobre 2018. Un panel de discussion sur la démocratie syndicale, animé par Christian Nadeau, de l’UdM, mettra la table. Les délégué-es débattront des recommandations d’action en ateliers à partir de 10 heures.

Quatrième journée

Dès 8 h 30, le trésorier Pierre Patry présentera les prévisions budgétaires 2017-2020 qui seront par la suite soumises aux délégué-es. Suivra le débat en vue de l’adoption des propositions du plan d’action.

Vers 16 h, les délégué-es entendront une présentation de Donald Cuccioletta, chercheur à la Chaire Raoul-Dandurand (UQAM), sur la conjoncture aux États-Unis.

Dernière journée

À 9 h, les délégué-es voteront sur les propositions déposées par les organisations affiliées et celles qui n’auront pas été adoptées jusqu’alors.

Le congrès élira également les six membres du comité exécutif pour le prochain mandat de trois ans. L’installation des élu-es est prévue pour 11 h 45, le vendredi 9 juin. Le congrès prendra fin à 12 h 30.

Les invité-s internationaux

Pas moins de 21 délégué-es syndicaux internationaux participeront au 65e Congrès de la CSN. Ils proviennent de l’Argentine, de la Belgique, de la Catalogne, de la Colombie, de l’Espagne, des États-Unis, de la France, d’Haïti, du Japon, du Mali, du Mexique, du Nicaragua, de la Palestine, des pays Basques et du Sénégal.

La CSN représente plus de 300 000 travailleuses et travailleurs provenant de tous les secteurs d’activité principalement au Québec, mais également sur l’ensemble du territoire canadien.

OBJET :                    Conférence de presse du 65e Congrès de la CSN

PORTE-PAROLE :    Jacques Létourneau, président de la CSN

DATE :                     Le 5 juin 2017, à 10 h 30

ENDROIT :               Salle 513a, Palais des congrès de Montréal

 

 

← Précédent Soutien au bois d'oeuvre: un accueil positif 1 juin 2017
Suivant → Une convention collective renouvelée 2 juin 2017

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/le-65e-congres-de-la-csn-du-5-au-9-juin-a-montreal/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.