Collège Jean de la Mennais

standard classroom interior
18 septembre 2019

L’employeur doit revenir sur ses positions et négocier

Nous ne comprenons pas cet entêtement de l’employeur, qui préfère la confrontation à la négociation alors qu’il s’agit de favoriser le plein épanouissement des élèves de son établissement.

Le syndicat des enseignantes et enseignants du Collège Jean de la Mennais dénonce l’intransigeance de l’employeur et annonce que ses membres ne participeront pas à la rencontre prévue le 19 septembre. Précisons qu’en organisant cette rencontre, l’employeur se place en contravention de la convention collective qui lie les parties.

« Nous tenons à aviser les parents de l’établissement qu’ils risquent de se déplacer inutilement lors de la rencontre qui a été annoncée par le collège ce jeudi car, malgré le rejet en bloc des dernières offres patronales et le message clair qui a été envoyé à l’employeur par les enseignants, celui-ci maintient sa ligne dure et refuse toujours de faire de nouvelles offres. Nous exprimons ainsi notre insatisfaction et notre volonté que la négociation progresse et invitons la partie patronale à revenir à la table de négociation avec des propositions en phase avec nos demandes », a souligné le président du syndicat, Mathieu Boutin.

Rappel des demandes
Rappelons que les discussions achoppent principalement sur la question de la tâche éducative et du maintien de la contribution de l’employeur au régime d’assurance collective. Les enseignants du collège demandent une réduction de la tâche afin d’être en mesure de mieux encadrer les élèves dans leur apprentissage.

À l’employeur de bouger
« Nous ne comprenons pas cet entêtement de l’employeur, qui préfère la confrontation à la négociation alors qu’il s’agit de favoriser le plein épanouissement des élèves de son établissement. Quoi qu’il en soit, la balle est dans le camp du collège, qui doit revenir avec une proposition acceptable pour ses enseignantes et ses enseignants. Il va de soi que le conseil central appuiera sans réserve le syndicat dans cette lutte des plus légitimes », conclut la présidente du Conseil central de la Montérégie, Annette Herbeuval.

 

← Précédent Les maisons de naissance vous ouvrent leurs portes 18 septembre 2019
Suivant → 50 ans à faire école par nos luttes 18 septembre 2019
Partager
Région
  • Montréal métropolitain
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Ariane Gagné Services des communications 514 349-1300

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/lemployeur-doit-revenir-sur-ses-positions-et-negocier/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.