Les membres du STT de Boulangerie régionale des Îles (CSN) adoptent une nouvelle convention collective

Articles récents

Le Front commun confirme l’adoption de l’entente de principe

Le Front commun confirme l’adoption de l’entente de principe

Au terme des consultations menées auprès de 420 000 travailleuses et travailleurs du secteur public, le…
Les employés municipaux des loisirs et de la culture adoptent un mandat de GGI

Les employés municipaux des loisirs et de la culture adoptent un mandat de GGI

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la…
Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les travailleuses et les travailleurs représentés par la Fédération de la santé et des services sociaux…
Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Une entente de principe est intervenue tard hier soir entre le Syndicat des chargées et chargés…
Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial,…
Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Réunis devant l’Assemblée nationale lors d’une manifestation sur l’heure du midi, la Confédération des syndicats nationaux…

Îles-de-la-Madeleine

2023-10-25_AG_Boulangerie-Regionale_iles_

Les membres du STT de Boulangerie régionale des Îles (CSN) adoptent une nouvelle convention collective

Réunis en assemblée générale le 16 octobre 2023, les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses de la Boulangerie régionale des Îles (CSN) ont voté à plus de 90 % en faveur d’une nouvelle convention collective d’une durée de trois ans. Après dix journées de négociation, l’employeur et le syndicat se sont entendus de manière satisfaisante dans un esprit de rattrapage salarial face à l’inflation ainsi qu’en fonction du principe de rétention et d’attraction de la main-d’oeuvre.

Sur le plan des salaires, les augmentations se situent entre 16 % et 24 % sur une durée de trois ans incluant une hausse salariale moyenne de 10 % pour la première année de la convention, rétroactive au 1er septembre 2023. Pour Sylvain Hancock, membre du comité de négociation : « Il était temps de donner un gros coup de barre au niveau des salaires à la boulangerie. Avec le coût de la vie qui n’arrête pas d’augmenter et les prix qui sont toujours en hausse aux Îles, il fallait agir immédiatement pour que nos membres puissent avoir un niveau de vie acceptable ».

Pour ce qui est des autres conditions de travail, le syndicat a obtenu six nouveaux congés, le devancement de la 4e semaine de vacances après huit ans plutôt que 10 ans de service et l’ajout d’une 6e semaine de vacances après 25 ans de service. La prime de nuit est passée de 1,70 $ à 2,25 $ de l’heure et la prime de matinée de 1,35 $ à 1,50 $ de l’heure pour toute la durée du quart de travail. Enfin, les parties ont convenu que l’horaire de travail serait du lundi au vendredi, permettant ainsi à tous les employé-es d’être en congé durant les fins de semaine.

Quelques semaines avant la dernière rencontre de négociation du 16 octobre 2023, les syndiqué-es avaient pris un mandat de grève d’une durée de cinq jours advenant un blocage au niveau des négociations. Le syndicat n’a pas eu à déclencher la grève compte tenu des avancées majeures que la direction de la Boulangerie Régionale des Îles a pu faire lors de cette ultime rencontre. « Les membres étaient prêts à se tenir debout pour se faire entendre lorsqu’ils ont voté un mandat de grève. Nous sommes extrêmement fiers de cette nouvelle convention collective de trois ans qui vient grandement améliorer les conditions de travail et les salaires des employé-es de la Boulangerie régionale. Nos membres continueront d’être fiers de travailler pour la boulangerie et d’offrir tous nos excellents produits », d’ajouter M. Hancock.

À propos CCGIMCSN

Le CCGIM–CSN regroupe environ 4 500 travailleuses et travailleurs de tous les secteurs d’activité. Celui-ci compte plus de 77 syndicats affiliés.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023