Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les syndiqué-es CSN du Parc olympique sont en grève aujourd’hui !

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…
Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

À quand une vraie reconnaissance pour toutes celles qui participent au développement de nos enfants en…
Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Flanquée des représentantes et représentants du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et de la Fédération…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Négociation du personnel du Parc olympique de Montréal

2021-06-30_Parcolympique_CSN

Les syndiqué-es CSN du Parc olympique sont en grève aujourd’hui !

Le personnel du Parc olympique de Montréal affilié à la CSN est en grève. Pour près de 500 salarié-es qui tentent de renouveler leur convention collective depuis plus d’un an et demi, le recours à la grève demeure le seul moyen qu’ils ont pour tenter de faire débloquer les négociations qui s’étirent.

Des attaques envers la relève du Parc olympique
Cette grève est nécessaire, afin de répliquer à un employeur qui souhaite précariser davantage le personnel régulier de certains syndicats, en leur refusant notamment l’accès à certains droits lors d’abolition de poste ou de mise à pied, ces mêmes droits que d’autres membres possèdent actuellement.

« Nous avons annoncé la grève le 19 juin dernier et, depuis ce temps, l’employeur n’a signifié aucun intérêt à poursuivre les négociations. Nous ne pouvons pas accepter deux classes de travailleuses et de travailleurs, au détriment de ceux et celles qui commencent leur carrière », rappelle Christine Labrecque, représentante de l’Intersyndicale du Parc olympique CSN.

Des négociations qui s’étirent inutilement
« Un peu partout dans le secteur public, nous remarquons que les ententes de principe se font de plus en plus nombreuses. Il est sidérant de voir que le Parc olympique n’embarque pas dans la même cadence. Nous sommes convaincu-es qu’une solution rapide est à portée de main; encore faut-il que l’employeur négocie », disent d’une même voix Stéphanie Gratton, vice-présidente de la Fédération des employées et employés des services publics FEESP–CSN, et Ginette Langlois, présidente de la Fédération des professionnèles–CSN (FP–CSN).

L’Intersyndicale tient à rassurer la population; les journées de grève n’entraveront en rien les opérations de vaccination qui se déroulent actuellement au Parc olympique.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket