Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les travailleuses et travailleurs du CSSS Laval lancent un appel à la population

Du même SUJET

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…
La CSN prête à travailler dans une vision commune

La CSN prête à travailler dans une vision commune

Hier, de hauts fonctionnaires du ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le…
Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Flanquée des représentantes et représentants du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et de la Fédération…
Les employé-es de la CDPDJ manifestent pour que leur négociation débloque

Les employé-es de la CDPDJ manifestent pour que leur négociation débloque

Les employé-es en grève de la Commission des droits de la personne et des droits de…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Manifestation au CSSS Laval

Les travailleuses et travailleurs du CSSS Laval lancent un appel à la population

Plusieurs centaines de travailleuses et travailleurs du CSSS Laval se sont rassemblés ce midi devant la Cité-de-la-Santé. Ils ont lancé un appel à la population pour assurer le maintien des services au CSSS et pour dénoncer les compressions budgétaires imposées par le gouvernement.

Le CSSS Laval doit procéder à des compressions budgétaires d’une hauteur de 12 millions $ pour l’année en cours. Ces compressions ont entraîné près de 200 abolitions de postes au CSSS, dont 8 postes de préposé-es aux bénéficiaires à l’unité de débordement de l’urgence. Un reportage diffusé par l’émission J.E. rend compte des impacts de ces abolitions sur les services à la population.

« Depuis les abolitions à l’unité de débordement, la situation est catastrophique. La population ne reçoit plus que 72 % de services. Quand on est obligé de couper dans le nombre de bains aux patients, c’est que l’heure est grave. On lance donc une pétition pour aller chercher l’appui de la population. On ne peut accepter que les soins se retrouvent en bas des services essentiels », lance Marjolaine Aubé, présidente du syndicat CSN du CSSS Laval.

« On invite la population à se mettre en action pour défendre nos services publics. Les compressions touchent directement les services que nous recevons. Ce qui se passe au CSSS Laval, c’est ce qui s’en vient partout au Québec. La population doit en être informée, dans les prochains mois, la situation n’ira qu’en empirant. On ne peut accepter cela », explique Luc Bastien, vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

Refusons l’austérité

La FSSS et la CSN sont en action contre les mesures d’austérité du gouvernement Couillard. « La mobilisation s’élargit chaque semaine dans la région métropolitaine. Les annonces gouvernementales touchent l’ensemble de la population et nous avons un rôle à jouer pour nous mettre en action. Nous refusons l’austérité parce que d’autres solutions existent », déclare Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN).

« La lubie du gouvernement est lourde de conséquences. Elle touche les plus vulnérables de notre société. Elle touche la classe moyenne et le modèle québécois que nous avons mis des décennies à mettre en place. Pendant qu’on coupe et qu’on propose une réforme de structures, la population continue d’attendre pour que l’accès aux services s’améliore. On le comprend maintenant, le gouvernement Couillard a choisi son camp et c’est celui du démantèlement de nos services publics », de conclure Jean Lacharité, vice-président de la CSN.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs public et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux. La FSSS-CSN agit en faveur d’une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket