Nouvelle convention collective entérinée à la mine Niobec

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Chandler adopte des moyens de pression

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la ville de Chandler adopte des moyens de pression

En assemblée générale, le 1er février 2023, les travailleuses et travailleurs du Syndicat des employés municipaux…
Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud refuse l’hypothèse de règlement

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud refuse l’hypothèse de règlement

Les membres du Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud (CSN) ont rejeté l’hypothèse de règlement…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Réunis en assemblée générale le 31 janvier 2023, les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants…
Vote de grève chez Autobus de l’Énergie Inc. (Sogesco)  

Vote de grève chez Autobus de l’Énergie Inc. (Sogesco)  

Réunis en assemblée générale ce mercredi 1er février au soir, les membres du Syndicat des travailleuses et…
CHP : une 10e entente à atteindre le 18 $/heure

CHP : une 10e entente à atteindre le 18 $/heure

Le 1er février 2023, les membres de la section Les Marronniers du Syndicat des travailleuses et…

Chicoutimi

Nouvelle convention collective entérinée à la mine Niobec

Les 58 membres du Syndicat des employé-es cols blancs de la Mine Niobec – CSN, réunis jeudi dernier en assemblée générale, ont entériné l’entente de principe intervenue le 17 septembre dernier dans une proportion de 86 %.

La nouvelle convention collective, d’une durée de 3 ans, prévoit des augmentations salariales annuelles de 2, 3 et 3,5 % assorties de montants forfaitaires, la majoration des primes existantes et la création d’une prime pour les travailleurs sous terre. L’accord prévoit aussi la bonification de la contribution de l’employeur pour le régime de pension et Fondaction de même que celle des assurances collectives et des vacances.

L’entente permet également de clarifier plusieurs articles de la convention collective, de renforcer le travail syndical et les relations de travail et de mettre en place un nouvel outil d’information et de suivi des tâches confiées à la sous-traitance. « Nous sommes satisfaits du résultat de cette négociation. En plus des bonifications monétaires, nous avons réussi à renforcer nos outils syndicaux pour assurer de saines relations de travail à la mine et pour agir pour protéger les tâches de notre unité de négociation. Ces outils seront utiles dans le contexte actuel où notre employeur cherche à se départir de nos installations au profit d’un nouvel acquéreur. Évidemment, nous resterons vigilants et mobilisés pour assurer l’intérêt de nos syndiqués pendant les trois prochaines années de notre contrat de travail », d’affirmer Yves Rousseau, président du syndicat.

À propos

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN) rassemble plus de 30 000 travailleuses et travailleurs réunis au sein de 320 syndicats partout au Québec. La FIM est présente dans l’ensemble du secteur forestier. Quant à la CSN, elle représente 325 000 travailleuses et travailleurs, et ce, tant dans les secteurs privé que public.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket