Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Renouvellement de la convention collective pour les travailleuses et les travailleurs de Gurit

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Renouvellement de la convention collective pour les travailleuses et les travailleurs de Gurit

Le 9 mars, les syndiqué-es de Gurit, dont l’usine est située à Magog, ont voté à 68 % en faveur d’une entente de principe intervenue entre l’employeur et les représentants du syndicat des travailleuses et travailleurs de Gurit.

Cette entente de principe est survenue après plus d’une vingtaine de rencontres de négociation entre les deux parties. Le 23 janvier dernier, les syndiqué-es avaient rejeté dans une proportion de 93 % les offres finales que l’employeur avait déposées. Un vote pour des moyens de pression a également été pris, mais n’a pas été appliqué, puisque rapidement les séances de négociation ont repris pour parvenir à une entente de principe.

Gains importants

Cette entente prévoit des avancées significatives tant au niveau monétaire, qu’au niveau des clauses normatives. Elle prévoit notamment une augmentation salariale de 2 % par année pour les trois années du contrat, ainsi que l’ajout d’une cinquième semaine de vacances après 20 ans de services. Des gains sont également réalisés au niveau du régime de retraite, la participation de l’employeur étant bonifiée de 0,5 % pour chaque année du contrat.

Au niveau des clauses normatives, on retrouve, entre autres, une majoration au niveau de la banque de congés personnels, qui passe de 32 heures à 40 heures. Les primes de soir et de nuit sont à présent uniformisées en une seule prime qui sera dorénavant de 0,85 $ pour chaque heure travaillée lors de ces deux quarts de travail. Pour les travailleurs de fin de semaine, le temps supplémentaire sera compté après 36 heures régulières au lieu des 40 heures requises auparavant.

À propos du syndicat

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de Gurit compte 150 membres. Il est affilié à la Fédération de de l’Industrie Manufacturière (FIM) qui compte plus de 30 000 membres répartis dans 320 syndicats. Il est également affilié au conseil central de l’Estrie qui compte 12 000 membres regroupés dans 110 syndicats présents dans les secteurs privé et public. Pour sa part la confédération compte 325 000 membres dans tous les secteurs d’activité.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket