Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Transport aérien régional – Québec doit soutenir le projet de coopérative

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Trente organisations communautaires et syndicales se rassemblent, appuyées par de nombreux groupes et individus des milieux…
Les personnes qui font tourner le Québec veulent être entendues

Les personnes qui font tourner le Québec veulent être entendues

Au Conseil des ministres présenté aujourd’hui, composé de nouveaux visages comme de vétérans et qui aurait…
Baisses d’impôts : le chant des sirènes

Baisses d’impôts : le chant des sirènes

Lettre ouverte de Caroline Senneville, présidente de la CSN Chaque campagne électorale apporte son lot de…
Coalition Union 138 expose sa bannière

Coalition Union 138 expose sa bannière

Dans le cadre de sa campagne pour obtenir des différents partis politiques un engagement ferme en…
La CSN s’inquiète que d’éventuelles baisses d’impôts soient faites sur le dos des jeunes

La CSN s’inquiète que d’éventuelles baisses d’impôts soient faites sur le dos des jeunes

En pleine rentrée et à la veille du déclenchement officiel de la campagne électorale québécoise, la…
Santé et services sociaux : De nouvelles plaintes contre un gouvernement récidiviste

Santé et services sociaux : De nouvelles plaintes contre un gouvernement récidiviste

Les organisations syndicales représentant le personnel du réseau de la santé et des services sociaux se…

Développement régional

2022-02_transport-regional_CSN

Transport aérien régional – Québec doit soutenir le projet de coopérative

Au cours d’une conférence de presse tenue aujourd’hui à l’Assemblée nationale, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) a pressé le gouvernement du Québec de soutenir la coopérative de transport aérien régional (TREQ), un projet qui permettra d’améliorer le service en région, de réduire les tarifs et de rétablir la concurrence sur les vols intérieurs.

« Qu’attend le gouvernement Legault pour participer au montage financier du projet avec les autres partenaires publics et privés qui sont prêts à investir ? » a demandé la troisième vice-présidente de la CSN, Katia Lelièvre.

L’appel de la CSN fait écho à la pétition de 4561 signataires déposée la semaine dernière à l’Assemblée nationale par le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau.

Au cours des derniers mois, la TREQ a reçu l’appui de milliers de citoyens, de nombreux maires et mairesses, de plusieurs industriels, du gouvernement fédéral et de grandes institutions financières. Déjà, plus de 15 000 sociétaires ont souscrit leur part dans la coopérative.

Un seul passager manque à l’appel
« La prospérité économique du Québec repose en grande partie sur le dynamisme de ses régions, a expliqué Katia Lelièvre. À titre de gouvernement, Québec doit assumer sa souveraineté sur son territoire. Il doit aussi donner aux régions les moyens d’exploiter leur plein potentiel. Aujourd’hui, l’avion attend en bout de piste le moment du décollage. Et un seul passager manque encore à l’appel. »

À terme, la CSN est convaincue que la présence d’une coopérative régionale permettra d’augmenter l’offre de transport aérien, d’abaisser les tarifs souvent prohibitifs et de ramener la concurrence dans des marchés trop souvent contrôlés par des monopoles.

Selon une étude de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC), la sous-performance du transport aérien régional prive le produit intérieur brut (PIB) d’une croissance potentielle de 3,8 milliards de dollars. Et l’État perd chaque année plus de 800 millions de dollars en recettes fiscales.

À l’heure actuelle, le gouvernement subventionne des billets vendus hors de prix. « Québec doit cesser de subventionner les transporteurs privés et appuyer une initiative citoyenne qui profitera à tous les Québécois et à toutes les Québécoises », a fait valoir Katia Lelièvre.

Un service essentiel en région
Pour Guillaume Tremblay, président du Conseil central de la Côte-Nord (CSN), « les dessertes aériennes constituent des services essentiels pour les régions du Québec, ne serait-ce que pour obtenir des soins de santé spécialisés dispensés seulement dans les grands centres ». « C’est aussi un des moyens les plus efficaces pour freiner l’exode des populations qui prive les régions d’une partie de leurs ressources et de leurs talents  », a-t-il insisté.

Selon la CSN, un service aérien de qualité peut apporter de nouveaux investissements en région, faciliter l’attraction et la rétention d’une main-d’œuvre de qualité et contribuer au plein essor de l’industrie touristique québécoise.

Le développement régional fait partie de l’ADN de la CSN. La centrale est présente dans toutes les régions du Québec. Par le biais de ses conseils centraux, la CSN a pignon sur rue dans 23 villes à travers le territoire. Elle s’affirme comme un acteur important dans le développement des économies locales.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket