Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Annonce de Jacques Létourneau concernant son départ de la CSN

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Gérald Larose reçoit le prix Camille-Laurin et l’Ordre de Montréal

Gérald Larose reçoit le prix Camille-Laurin et l’Ordre de Montréal

La CSN tient à souligner le travail remarquable et soutenu de Gérald Larose, qui a occupé…
Une salle en l’honneur de Claudette Carbonneau

Une salle en l’honneur de Claudette Carbonneau

Première femme à occuper la présidence de la CSN, Claudette Carbonneau a eu l’honneur de voir…
Nathalie Arguin élue au secrétariat général de la CSN

Nathalie Arguin élue au secrétariat général de la CSN

Les délégué-es du Conseil confédéral de la CSN, réunis hier en instance virtuelle, ont élu Nathalie…
Le Québec moderne, résultat de luttes syndicales

Le Québec moderne, résultat de luttes syndicales

Par Jean Lortie, secrétaire général de la CSN Le 24 septembre marque le 100e anniversaire de…
Jean Lortie annonce son départ à la retraite après 40 ans de militance

Jean Lortie annonce son départ à la retraite après 40 ans de militance

C’est avec émotion que les 300 000 membres de la CSN et ses 650 employés ont…
Le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN) salue Ann Gingras

Le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN) salue Ann Gingras

Ann Gingras a remis aujourd’hui sa démission à titre de présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches…

Mouvement CSN

2021-04-27_jletourneaudepart_CSN

Annonce de Jacques Létourneau concernant son départ de la CSN

Mes camarades,

Aujourd’hui je vous annonce que je quitte mes fonctions de président de la CSN pour m’impliquer en politique municipale. En effet, l’automne prochain, j’ai l’intention de me présenter comme candidat à la mairie de Longueuil. J’habite cette ville depuis quelques années maintenant et je constate qu’elle est un milieu de vie formidable. Cependant, elle a aussi des besoins immenses et c’est pourquoi j’ai décidé de mettre toutes mes énergies à améliorer la vie de mes concitoyennes et de mes concitoyens.

Cette décision n’a pas été simple à prendre. Depuis plus de 30 ans maintenant, j’évolue dans le monde syndical et fais tout ce qui est en mon pouvoir pour améliorer les conditions des travailleuses et des travailleurs de la CSN. D’abord, en 1991, comme président du syndicat de l’hôpital Charles-LeMoyne ; puis de 1993 à 2004 en tant que secrétaire général du Conseil central du Montréal métropolitain ; j’ai ensuite fait le saut au comité exécutif de la CSN en tant que responsable des affaires internationales pour ensuite être élu au poste de vice-président de la CSN en 2011 et au poste de président, que j’ai eu le privilège d’occuper de 2012 jusqu’à ce jour.

Honnêtement, jamais je n’aurais pensé faire le saut en politique municipale. Cela dit, cette implication m’apparaît comme le prolongement naturel de l’action syndicale. À la CSN, on intervient pour améliorer les conditions de vie et de travail de nos membres du secteur public et du secteur privé. On se bat par exemple pour qu’ils aient accès à des réseaux de transport collectifs dignes de ce nom. On agit pour une société plus verte et un environnement mieux protégé, on se démène pour que le développement économique et social leur soit profitable. Si je suis élu à la mairie de Longueuil, j’entends bien poursuivre mon action de ce côté, entre autres domaines.

J’espère donc vivement avoir la chance de pouvoir me relever les manches pour l’ensemble des travailleuses et des travailleurs de Longueuil. Qu’on parle des employé-es des écoles, des usines, ou du secteur des services. Qu’on parle encore des travailleuses et travailleurs dans les services de garde, dans les hôpitaux, dans les commerces de proximité. Je pense être qualifié pour pouvoir améliorer la vie de toutes les classes de la société de Longueuil, particulièrement les personnes de la classe moyenne et des personnes les plus défavorisées de cette ville. Les enjeux de mixité sociale et du logement me tiennent aussi beaucoup à cœur et j’ai l’intention de les suivre de près.

C’est donc à compter de la mi-juin que je vais entreprendre cette campagne. D’ici là, tous les syndiqué-es de la CSN peuvent compter sur mon entière disponibilité et ma plus grande détermination à les soutenir comme président. Au-delà de mon mandat qui se termine, sachez que je continuerai toujours à défendre la classe ouvrière et tous les travailleurs de la société en général, quels que soient la fonction que j’occuperai ou le rôle que je jouerai au cours des prochaines années. J’ai réellement apprécié toutes ces années que j’ai passées auprès de vous, chères militantes, chers militants et chers salarié-es, pour notre lutte commune. Je tiens à vous remercier de la confiance que vous m’avez témoignée au cours de mes divers mandats. Dans toutes mes actions, j’ai toujours cherché à respecter les exigences de notre mouvement avec dignité, moralité et loyauté. Ce fut pour moi à la fois un grand honneur et une responsabilité de tous les instants que j’ai assumée au meilleur de mes capacités et de mes connaissances.

La CSN n’est pas l’histoire d’une seule personne, c’est celle de tout un mouvement. Elle souligne d’ailleurs cette année son 100e anniversaire. La CSN est là pour de bon, car elle a toujours su s’adapter aux nouvelles réalités du monde du travail. Avec la fougue et la ténacité de ses membres, il n’y a nul doute qu’elle saura relever les défis du syndicalisme dans les années à venir.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket