Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Inadmissible que le salaire minimum n’atteigne pas 15 $ l’heure en 2021

Du même SUJET

Il est temps que la négociation débloque à la CDPDJ

Il est temps que la négociation débloque à la CDPDJ

Sans convention depuis plus d’un an, les employé-es de la CDPDJ demandent au Conseil du trésor…
Projet de loi 35 : une occasion unique pour les artistes, plaident leurs associations en commission parlementaire aujourd’hui

Projet de loi 35 : une occasion unique pour les artistes, plaident leurs associations en commission parlementaire aujourd’hui

D’entrée de jeu, les associations plaideront en faveur de la nécessité, pour les parlementaires, de saisir…
Ignorés par Québec, les avocates et avocats de l’aide juridique déclenchent la grève

Ignorés par Québec, les avocates et avocats de l’aide juridique déclenchent la grève

Après avoir tenu des lignes de piquetage devant les différents bureaux de l’aide juridique, les grévistes…
Les avocats et avocates de l’aide juridique en grève mardi prochain

Les avocats et avocates de l’aide juridique en grève mardi prochain

Sans nouvelles du Conseil du trésor depuis l’obtention de leurs mandats de grève, les syndicats des…
Les PRDM et le personnel de bureau du CISSS de Lanaudière demandent que leurs plaintes soient enfin entendues

Les PRDM et le personnel de bureau du CISSS de Lanaudière demandent que leurs plaintes soient enfin entendues

Laissé pour compte dans les règlements intervenus au cours des dernières années, le personnel de bureau…
Les syndiqué-es de Bridor en lock-out depuis bientôt un mois

Les syndiqué-es de Bridor en lock-out depuis bientôt un mois

Les 316 travailleuses et travailleurs de Bridor souligneront, le mercredi 25 mai prochain, leur premier mois…
A kid holding canadian money in their hands. Concept of pocket money, learning finances from young age, financial independence and saving money
A kid holding canadian money in their hands. Concept of pocket money, learning finances from young age, financial independence and saving money

Inadmissible que le salaire minimum n’atteigne pas 15 $ l’heure en 2021

La campagne 5-10-15 dénonce la hausse de 40 cents du taux régulier du salaire minimum annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Québec. Cette hausse nous maintient très loin de la cible du 15 $ l’heure. Elle est aussi en contradiction avec ce qu’indirectement, le gouvernement Legault considérait comme un salaire décent : 100 $ de bonification par semaine pour les travailleuses et travailleurs essentiels gagnant moins de 550 $ par semaine avec le PIRTE (Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels). Encore cette semaine, il annonçait offrir, pour une période d’un an, des prestations minimales de 500 $ par semaine à celles et ceux qui recourent à l’assurance parentale.
Selon Mélanie Gauvin, co-porte-parole de la campagne, « la crise sanitaire actuelle a mis en lumière l’importance et le caractère indispensable de plusieurs travailleuses et travailleurs qui sont au bas de l’échelle. Ces personnes portent sur leurs épaules, et au risque de leur santé, le maintien de services essentiels à l’ensemble de la population. Le gouvernement doit reconnaître leur travail et y voir l’opportunité de bonifier leur salaire à 15 $ l’heure. »
Virginie Larivière, co-porte-parole de la campagne, ajoute : « Le Québec a été la première province à se doter d’une loi visant à lutter contre la pauvreté. Nous devrions être un exemple à suivre pour les autres provinces canadiennes, mais nous traînons dernière des provinces comme l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique. Le gouvernement doit mettre un frein aux piètres conditions salariales des travailleuses et travailleurs qui sont au bas de l’échelle. Dès 2021, il doit leur offrir un salaire minimum à 15 $ l’heure. Ces personnes dépendent du gouvernement pour voir leurs conditions s’améliorer. »
En 2019, l’Institut de la statistique du Québec dénombrait 747 000 emplois à bas salaire au Québec. De ce nombre, 266 100 personnes étaient rémunérées au salaire minimum. Parmi elles, 74 % occupaient un emploi permanent et 58 % étaient des femmes.

Parce que travailler au salaire minimum rime encore et toujours avec pauvreté, le gouvernement doit porter le salaire minimum à 15 $ dès le 1er mai 2021.

Les sept organisations membres de la campagne 5-10-15 sont : le Front de défense des non-syndiquéEs, le Collectif pour un Québec sans pauvreté, la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ).

Pour information : Mélanie Gauvin, Front de défense des non-syndiquéEs, 514 795-0929 Virginie Larivière, Collectif pour un Québec sans pauvreté, 418 930-5969

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket