Le Québec doit améliorer les conditions de travail des bas salariés et combattre la précarité d’emploi

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Salaire minimum: trop peu, trop tard, déplore la coalition Minimum 18$

Salaire minimum: trop peu, trop tard, déplore la coalition Minimum 18$

Alors que le gouvernement du Québec annonce une hausse du salaire minimum à 15,25 $ l’heure, la…
Les organisations syndicales en santé ne veulent pas rejouer dans le même mauvais film

Les organisations syndicales en santé ne veulent pas rejouer dans le même mauvais film

Les organisations syndicales représentant plus de 200 000 travailleuses et travailleurs en santé et services sociaux réagissent d’une…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Mandat de grève générale illimitée à la Villa d'Alma

Mandat de grève générale illimitée à la Villa d'Alma

Le 24 octobre dernier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres d’hébergement privés…
Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Trente organisations communautaires et syndicales se rassemblent, appuyées par de nombreux groupes et individus des milieux…
Résidences privées pour aîné-es : la FTQ et la CSN revendiqueront un salaire minimum à 18 $ l’heure

Résidences privées pour aîné-es : la FTQ et la CSN revendiqueront un salaire minimum à 18 $ l’heure

La FTQ et la CSN coordonneront leurs négociations dans le secteur des résidences privées pour aîné-es…

Journée mondiale pour le travail décent

2018-10-07_travail-decent_CSN

Le Québec doit améliorer les conditions de travail des bas salariés et combattre la précarité d’emploi

Alors que le mouvement syndical du monde entier souligne aujourd’hui la Journée mondiale pour le travail décent, la CSN estime qu’il est plus que temps que le Québec mette en place des mesures concrètes pour les travailleuses et les travailleurs qui, malgré un emploi à temps plein, vivent sous le seuil de la pauvreté.

« Encore aujourd’hui, en 2018, dans une société aussi avancée que le Québec, ce sont des centaines de milliers de salariés qui ne peuvent subvenir à leurs besoins fondamentaux, et ce, même s’ils travaillent leurs 40 heures chaque semaine, souligne le président de la CSN, Jacques Létourneau. Avec un salaire minimum aussi bas que 12 $ l’heure, il y a encore trop de travailleurs et de travailleuses, surtout, qui doivent cumuler deux, voire trois emplois pour boucler leurs fins de mois, tout en devant se rabattre sur les banques alimentaires pour faire vivre leur famille. »

Encore aujourd’hui, près de 800 000 salariés au Québec gagnent moins de 15 $ de l’heure, rappelle M. Létourneau.

Pour la CSN, il est également impératif de s’attaquer aux problèmes de précarité d’emploi qui minent la stabilité financière de nombreuses familles du Québec. « Dans les réseaux de la santé et de l’éducation, ce sont moins de 50 % des employés qui bénéficient d’un poste régulier à temps complet, mentionne le président de la CSN. En tant que plus grand employeur du Québec,  c’est pour le moins aberrant ! La précarité d’emploi est encore plus grande dans le secteur privé. Selon nous, des conditions de travail décentes doivent reposer sur un salaire et des horaires de travail qui permettent aux familles de rencontrer leurs besoins essentiels et ainsi permettre leur émancipation. C’est exactement le sens de notre action syndicale : négocier de bons salaires et des conditions de travail par l’entremise desquels les travailleuses et les travailleurs peuvent aspirer à une vie décente. »

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket