Faillite de Pharmetics 2011

23 mars 2018

Le syndicat fait le point avec ses membres

Pour le moment, nous encaissons le coup de cette annonce soudaine en protégeant les droits fondamentaux des travailleurs touchés et aucune piste de solution ne sera exclue de notre stratégie

Réunis aujourd’hui en assemblée générale, les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses de Pharmetics (STTP–CSN) ont partagé toutes les informations pertinentes en lien avec la faillite déclarée par leur employeur, Pharmetics 2011, le 16 mars dernier.

« Pour nous, il s’agit d’un coup de théâtre rocambolesque, une situation vraiment inattendue et difficile à laquelle nous devons malheureusement faire face. À la fin du mois d’avril 2017, nous avions pourtant réussi à conclure une nouvelle convention collective de trois ans qui nous offrait de bonnes conditions de travail. Malgré des années difficiles depuis 2011, nous étions confiants face à l’avenir, puisque la rentabilité était au rendez-vous, de déplorer Marcel Robert, président du STTP–CSN. Chose certaine, avec l’appui de la CSN et de la FIM, nous allons nous soutenir et envisager toutes les pistes de solution pour que cette entreprise puisse recommencer à produire et que nous retrouvions nos emplois. »

Durant la rencontre, plusieurs sujets importants ont été abordés : l’état juridique de la situation, le processus de faillite et la nomination des inspecteurs qui y seront attitrés, les programmes de soutien technique et financier des gouvernements provincial et fédéral ainsi que les programmes d’aide et d’entraide disponibles.

« Nous allons soutenir le STTP–CSN dans toutes ses démarches, peu importe de quelle nature elles seront. Pour le moment, nous encaissons le coup de cette annonce soudaine en protégeant les droits fondamentaux des travailleurs touchés et aucune piste de solution ne sera exclue de notre stratégie », de conclure Louis Bégin, président par intérim de la FIM–CSN.

Aucune entrevue ne sera donnée relativement à la faillite de l’entreprise.

Le STTP–CSN rassemble environ 120 salarié-es affiliés à la FIM qui rassemble plus de 25 000 travailleuses et travailleurs réunis au sein de quelque 320 syndicats et provenant de toutes les régions du Québec.

← Précédent La Fédération nationale des communications inquiète 23 mars 2018
Suivant → Appui financier de sept syndicats affiliés à la CSN aux 1030 lock-outés 23 mars 2018
Partager
Région
  • Montréal métropolitain
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN), Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN)
Pour information
Martin Petit
service des communications de la CSN 514 894-1326
martin.petit@csn.qc.ca

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/le-syndicat-fait-le-point-avec-ses-membres/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.