Grève à l'usine SICO de Beauport

Offres acceptées à 54,2 %

11 mai 2018

La convention collective, d’une durée d’un an et demi, prévoit des augmentations de salaire de 2,5 %, rétroactives au 1er novembre 2017 et des augmentations de 1,5 % au 1er novembre 2018.
Partager
Dossiers
    Aucun dossier n'est associé à ce document.
Région
  • Québec–Chaudière-Appalaches
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN), Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CCQCA–CSN), Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN)
Pour information
Jean Grégoire
Conseiller aux communications - CSN 514 601-8584

Les travailleuses et les travailleurs de l’usine de SICO, à Beauport, ont accepté hier à 54,2 % les dernières offres patronales. Ce vote à scrutin secret, tenu en assemblée générale, met fin à la grève générale qui durait depuis le 12 avril dernier.

La convention collective, d’une durée d’un an et demi, prévoit des augmentations de salaire de 2,5 %, rétroactives au 1er novembre 2017 et des augmentations de 1,5 % au 1er novembre 2018. La convention collective arrivera à échéance le 31 mars 2019.

C’est l’incertitude quant au renouvellement du contrat avec RONA, principal client de l’usine, qui a mené à la signature d’une convention collective plus courte qu’à l’habitude. Les membres du syndicat n’ont pas accepté de gaieté de cœur cette issue.

« À la lumière des résultats, il est apparent pour nous que les relations de travail et le climat de confiance sont à reconstruire à l’usine », a déclaré Sylvain Carbonneau, président du Syndicat des employé-es de SICO inc. (CSN).

← Précédent La CSN et la CSQ réagissent au jugement de la Cour suprême concernant la Loi sur l’équité salariale 10 mai 2018
Suivant → Un projet-pilote dangereux, selon les agents correctionnels 14 mai 2018

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/offres-acceptees-a-542/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.